Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 09:57

Après six ans de travaux, la Cité de la Musique, la plus ambitieuse réalisation culturelle des dernières décennies à Rio, a ouvert ses portes en fin de semaine .

Jusqu'à la dernière minute, les ouvriers se sont relayés jour et nuit pour permettre au maire sortant Cesar Maia d'inaugurer ce projet de l'architecte français Christian de Portzamparc, lauréat du prix Pritzker (équivalant du Nobel pour l'architecture) en 1994.


L'inauguration officielle a eu lieu vendredi soir, après que la cérémonie prévue le 18 décembre eût été annulée au dernier moment par les pompiers qui estimaient insuffisantes les conditions de sécurité.


Cette fois encore, pour les soirées de gala de samedi et dimanche, les pompiers ont imposé de réduire le public de 1.300 personnes - la capacité de la salle - à 900.


M. Maia aime comparer au fameux "Taj Mahal" indien cet édifice qui s'étend sur plus de 95.000 m2 à Barra da Tijuca, un quartier de tours résidentielles dans la zone ouest, très éloignée du centre de Rio.


Ce complexe culturel comporte notamment une grande salle de concert, sept salles de répétition, trois cinémas et un restaurant .

Le projet est sorti des cartons en 2002 avec l'ambition d'être la meilleure salle de concert d'Amérique latine.

Lors d'un premier survol du quartier de Barra da Tijuca en hélicoptère, Christian de Portzamparc n'avait pas été emballé par le site, situé à un carrefour de voies rapides. Il a alors décidé de relever de dix mètres la terrasse pour avoir une vue panoramique, a-t-il expliqué à Folha.


"Au sol, on ne voyait que passer les voitures. Mais de là, il était possible de découvrir à nouveau les montagnes, la mer et toute la ville", a dit l'architecte qui a affirmé avoir été "influencé par l'esthétique du pays".
(d'après l'AFP)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article

commentaires