Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:35

La tombe de Chopin au cimetière du Père Lachaise

 Le commissaire de l'année Chopin en France, Alain Duault, invite le président Nicolas Sarkozy à faire entrer au Panthéon le pianiste et compositeur franco-polonais en 2010, année du bicentenaire de sa naissance, dans une chronique publiée par le magazine Classica.
        Né le 1er mars 1810 à Zelazowa Wola (centre de la Pologne) d'une mère polonaise et d'un père lorrain, Frédéric Chopin a quitté la Pologne au moment de la Révolution de 1830 pour gagner Vienne puis Paris, où il est mort le 17 octobre 1849.
        Le génie du piano romantique, qui a composé l'essentiel de son oeuvre en France et s'est lié avec l'écrivaine George Sand, repose au cimetière parisien du Père-Lachaise à l'exception de son coeur, conservé en l'église Sainte-Croix de Varsovie.
        Dans une "lettre au président de la République" publiée dans le numéro de décembre-janvier de Classica, l'écrivain et homme de télévision Alain Duault estime qu'"il est temps" d'accomplir "un grand geste culturel et européen" en faisant entrer Chopin au Panthéon.
        "Ce sera le premier musicien" à être admis chez les "grands hommes" puisque, en 2003, "on a raté l'entrée de Berlioz", rappelle le commissaire de l'année Chopin en France.
        Alain Duault verrait aussi dans ce transfert "un vrai geste européen" s'agissant d'"un artiste à la fois français et polonais". Le musicien a en effet "composé des polonaises ou des mazurkas, d'inspiration polonaise", mais aussi "des valses, d'inspiration viennoise, des préludes, d'inspiration allemande (via Bach), des nocturnes, d'inspiration irlandaise (via John Field, l'inventeur de cette forme), une barcarolle, d'inspiration italienne" et "des ballades, d'inspiration française", liste le critique musical.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article

commentaires

Ame chopinienne 29/11/2009 21:53


Ce serait un viol et un sacrilège. Le Père Lachaise sans Chopin : impensable ! Et le recueillement sur sa tombe ne se monnaie pas avec un ticket d'entrée. Chopin appartient à tous, l'accès à sa
tombe doit rester libre et permettre l'intimité entre l'artiste et ses admirateurs. Cela ne sera plus possible au Panthéon. Quitte à l'arracher au Père Lachaise, je préférerais qu'on le rende à la
Pologne !


matheo 29/11/2009 16:37


Je suis absolument contre cette proposition.
Nous sommes des centaines à venir nous recueillir au père Lachaise, le Panthéon est un lieu froid et sans âme.
Laissons Chopin, là , ou ses amis l’ont accompagné, là ou nous lu rendons hommage sans avoir à s’acquitter du prix d’un billet de musée.
Que Monsieur Duault réfléchisse avant de proposer une énormité.