Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 18:23

PROGRAMME DU FESTIVAL

D'ART LYRIQUE

D'AIX EN PROVENCE 2011

 

PARIS, 26 jan 2011 (AFP)
Deux créations contemporaines, "Thanks to my eyes" et "Austerlitz", feront la part belle aux jeunes artistes au prochain Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence, qui alliera classiques de l'opéra et oeuvres les plus récentes du 5 au 25 juillet.
La célébrissime "Traviata" de Verdi, chantée par la soprano vedette Natalie Dessay, donnera le coup d'envoi de la 63è édition dans le théâtre de plein air de l'Archevêché, lieu emblématique du festival.

dessay.jpg

Natalie Dessay

Parallèlement, la création de "Thanks to my eyes" du jeune compositeur de 25 ans Oscar Bianchi, d'après la pièce de Joël Pommerat "Grâce à mes yeux", sera accueillie dans l'ambiance feutrée du Théâtre du Jeu de Paume. Cette fable amère est la première mise en scène à l'opéra de Joël Pommerat.
"Austerlitz", une pièce musicale et théâtrale, caractéristique des recherches contemporaines, sera également donné en première mondiale. C'est l'oeuvre onirique du compositeur Jérôme Combier et de l'artiste vidéaste Pierre Nouvel, partis sur les traces d'un écrivain, l'Allemand W.G. Sebald, et de son personnage, dont les natures réelles et fictives sont inextricablement liées.
Pour fil conducteur du festival, la présence pour la deuxième année consécutive de l'Orchestre symphonique de Londres (LSO), qui donnera seize représentations d'opéras, ainsi que deux concerts symphoniques dirigés par son président, le Britannique Colin Davis, et son chef principal, le Russe Valery Gergiev.
"La Traviata", mélodrame absolu coproduit notamment avec l'Opéra de Vienne, sera dirigée par l'un des chefs français les plus recherchés dans le monde, Louis Langrée, qui avait ouvert le festival l'an dernier.
Outre "La Traviata", mise en scène par Jean-François Sivadier, cinq nouvelles productions d'opéra et de théâtre musical seront présentées dans le cadre du festival.
"La Clémence de Titus" de Mozart, sous la direction musicale de sir Colin Davis, un opéra de facture classique aux passions contenues, voisinera avec "Le Nez" de Chostakovitch, d'après la nouvelle de Gogol. Cette oeuvre à l'ironie mordante, présentée dans un spectacle coproduit avec le Metropolitan Opera de New York et l'Opéra de Lyon, sera dirigée par Kazushi Ono.
"Acis et Galatée" de Haendel, qui baigne au contraire dans une douce atmosphère pastorale, sera dirigé par le jeune chef argentin Leonardo Garcia Alarcon à la tête de l'Orchestre de l'Académie européenne de musique, outil de perfectionnement des jeunes artistes.
"La plupart de ces oeuvres font émerger, au-delà de leurs différences, la figure d'un être en marge de la société, en opposition avec son entourage ou en résistance intérieure", selon le directeur général du festival, Bernard Foccroulle.

Partager cet article
Repost0

commentaires