Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 18:51

 

conservatoires


410

Acheter ce numéro
 
dossiers
 
Contacts :
facebook FACEBOOK
EMAIL
  Au sommaire du n° 410
 

Edito :

Attention à la rigueur
Nous nous trouvons aujourd’hui dans une vraie période de rigueur. Des mesures sont prises qui vont peser parfois lourdement sur l’avenir. Nos dirigeants devraient donc se méfier de celles qui se justifieraient seulement à court terme. Ainsi, l’on sait que la construction de la Philharmonie de Paris sur le site de la Villette comporte des risques considérables : difficulté d’accès, site très décentré pénalisant les Franciliens de l’ouest et du sud, donc forte probabilité de perte de public.

 
 
Dossier Orléans
Nous consacrons, dans ce numéro, une série d’articles à Orléans.
Le défi est de taille : une ville située à une centaine de kilomètres de Paris peut-elle développer une offre culturelle qui lui soit propre ? Au sommaire, un entretien avec l’élu chargé de la culture, et des articles sur les orchestres, la scène nationale, le conservatoire et le concours de piano.

Une vie musicale riche et variée
Quelle est la politique de la ville en matière musicale ? Entretien avec Eric Valette, l’élu chargé de la culture.



Une offre orchestrale diversifiée
Entre orchestre symphonique, ensembles baroques en résidence, musique d’harmonie… la vie musicale à Orléans ne manque pas de ressources. Gros plan sur les principaux ensembles qui l’animent.



La scène nationale
Exception en France, la scène nationale d’Orléans se consacre exclusivement à la musique et à la danse. Le point sur cette institution avec son directeur, François-Xavier Hauville. Nous n’oublions pas, pour autant, la saison de musique de chambre de la dynamique association Fortissimo.



Un concours de piano original
Tous les deux ans, se tient un concours des plus atypiques dans le chef-lieu du Loiret : le Concours international de piano d’Orléans, entièrement dédié à la musique des 20e et 21e siècles. De 35 à 40 candidats participent à chaque édition. Le concours fêtera ses 20 ans en 2012.



Un nouveau souffle pour le conservatoire
Riche de 1 300 élèves, le conservatoire connaît un renouveau avec l’arrivée à sa tête d’Agnès Hervé-Lebon. Instruments anciens, musiques actuelles et musique contemporaine vont devenir des centres d’intérêt pour l’établissement.
 
 
Mécénat Musical Société Générale :
« Nous privilégions la qualité et l’audace. »
La Société Générale occupe une place de choix parmi les entreprises qui soutiennent la musique. Ulrich Mohrle, responsable du mécénat, détaille les aides mises en place par la banque de la Défense.
 
 

Anniversaires

en 2012
Une belle moisson d’anniversaires de musiciens français nous attend l’année prochaine ! Qu’en sera-t-il de la présence de leurs œuvres dans la vie musicale ? On célébrera abondamment Debussy et Massenet, sans doute Jean Françaix, peut-être Jacques Ibert… Quant aux autres (nous ne mentionnons ici que les principaux), certains, injustement méconnus, mériteraient de sortir de l’oubli à cette occasion.





GRAND PRIX LYCEEN

DES COMPOSITEURS 2012
Le comité de sélection du Grand Prix Lycéen des Compositeurs a retenu des enregistrements de Franck Bedrossian (Propaganda), Bernard Cavanna (Karl Koop Konzert), Edith Canat de Chizy (Times), Hugues Dufourt (L’Afrique d’après Tiépolo), Philippe Hersant (Ephémères), Philippe Manoury (Inharmonies) et Bruno Mantovani (Times Stretch). Une superbe sélection, représentative de la richesse et de la diversité de la création contemporaine en France.

Cette année, les critères de sélection du Grand Prix Lycéen des Compositeurs ont changé. Ce n’est plus l’âge du compositeur, mais la date de la composition qui est dé ;terminante. L’œuvre doit avoir été composée il y a moins de dix ans et être enregistrée dans un CD monographique paru entre septembre 2010 et septembre 2011. Les extraits musicaux ont été, quant à eux, choisis par les compositeurs.
Toutes les œuvres sélectionnées sont en ligne sur le site de Musique nouvelle en liberté. Les lycéens et les professeurs peuvent ainsi les écouter individuellement, en plus de l’écoute accompagnée en classe.

La remise du Grand Prix Lycéen des Compositeurs aura lieu le 22 mars 2012 au Théâtre du Châtelet à Paris.
 

 
 

Les musiciens d’orchestre

face à la retraite
Les musiciens d’orchestre ne sont pas épargnés par la réforme des retraites. Ils représentent pourtant une profession bien spécifique. Quel impact pour l’instrumentiste ?

 
 
La cohérence cardiaque :
2. quelques exercices contre le trac

Pascal Le Corre nous a dit, dans un précédent article (LM409), ce qu’est la cohérence cardiaque et quelle réponse elle apporte face au trac. Il détaille ici quelques exercices simples, à pratiquer régulièrement, qui permettent d’atteindre cet état d’équilibre.
 
 
Les pianos dans les conservatoires :
de grandes disparités

Le budget d’un établissement et la politique de la direction déterminent bien souvent l’état des instruments dont dispose un conservatoire. Pendant six ans, Pierre François a étudié l’état du parc de pianos dans les CRR. Il nous livre ici ses conclusions. Nous avons aussi interrogé trois directeurs de conservatoires.
 
 

Ce que dit la loi

sur la retraite des salariés
Le droit des retraites a beaucoup évolué depuis une vingtaine d’années par l’application successive d’au moins six lois entre 1987 et 2010. Qu’en est-il depuis la loi de novembre 2010 ? Blaise Deltombe définit clairement son contenu à l’intention des musiciens et de tous les personnels salariés du monde de la musique.

 
 

 Les rubriques habituelles
Actualités, courrier, international, agenda et vie des artistes. Annonces de concerts, saisons, festivals, comptes rendus. Nouveautés, partitions, livres, CD, DVD. Stages, concours, classes de maître, manifestations dans les conservatoires…
   
 

Consultez

le sommaire

intégral


Prochaines parutions
n° 411 - 12 décembre – spécial Bayonne
n° 412 – 16 janvier
n° 413 – 13 février

 
instruments

 

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 16:55

Avec à l'affiche "Les Quatre Saisons de Vivaldi", oeuvre mondialement connue, l'équipe de
de l'association "Musique et Orgue" a atteint son objectif en remplissant l'église St-Pierre-St-Paul de Saint-Pierre-lès-Nemours.
La partie d'orchestre était jouée à l'orgue par Jean-Yves Lacorne, avec Sophie Martin
soliste au violon, l'ensemble dans un bon équilibre et une belle musicalité.
Comme en prélude à la fête de Noël, l'organiste interprétait un extrait de la Pastorale pour
orgue de Jean-Sébastien Bach entre chaque Saison.

Les prochains concerts de Musique et Orgue en l'église de St-Pierre-lès-Nemours:
-Flûte et Orgue le Dimanche 11 Mars 2012
-Chant, Flûte, Violon, Viole de gambe, Clavecin et Orgue le 25 Novembre 2012

 

http://orgue77-musique.comP1260178.JPG

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 13:20

Concert par l'Ensemble Vocal féminin "Fasuperla"

dirigé par Yves Müller

 

Dimanche 11 Décembre à 16 h 30

Eglise de La Ferté-sous-Jouarre

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 09:14

Dimanche 27 novembre

15 H 30

 

Eglise Saint-Gabriel

(Paris 20)

5, rue des Pyrénées

liszt.jpg 

Hommage à

Franz Liszt

      par Marie-Ange Leurent

et Eric Lebrun

Orgue à quatre mains

adom1.jpg

Mozart, Bach, Schumann, Liszt, Wagner

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 19:07

ORGUE EN FRANCE

Association loi 1901 publiée au Journal Officiel le 6 août 2011

 

A l’initiative de ses membres fondateurs et avec le soutien d’une centaine de personnes issues de toutes les régions, vient d’être crée une association nationale dédiée à la valorisation et à la promotion de la « cause » de l’orgue. Par « cause », on entend aussi bien le patrimoine et la création d’instruments, la pratique et l’enseignement, la musique (littérature, diffusion, création) que l’image dans la société et l’avenir de l’instrument.

Elle est ouverte à tous

     

 qu’ils soient amateurs d’orgue, mélomanes, organistes (amateurs ou professionnels), enseignants, élèves et étudiants, compositeurs, tous ceux qui aiment l’orgue.

 

Cette association nationale ne concurrence ni se superpose aux structures et organisations existantes ; elle est complémentaire, fédératrice et oecuménique. Lieu d’échanges, de recherche, d’information et de documentation, elle sera une source de soutien aux organisations locales et développera des liens et des partenariats avec des organismes français et étrangers poursuivant des buts analogues. Par sa représentativité, elle établira un dialogue avec les autorités civiles, culturelles et religieuses, les facteurs d’orgues, les entreprises culturelles et contribuera à la présence de l’orgue dans les médias et autres moyens de communication.

Le bureau (au 11 novembre 2011)  

Philippe Lefebvre, président

Olivier Latry et Vincent Dubois, vice-présidents

Remi Dropsy, Viviane Loriaut, secrétaire et secrétaire adjointe

François Gobillard, Henri Chesnais, trésorier et trésorier adjoint

Jean-Baptiste Courtois et Pierre Méa, membres du bureau.

Le conseil d’administration (au 11 novembre 2011)    

Les membres du bureau et : Luc Antonini, Philippe Clavié, Thibaut Duret, François Espinasse, Remy Fombon, Aude Heurtematte, Yves Lafargue, Véronique Le Guen, Jean-Pierre Lecaudey, Ghislain Leroy, Samuel Liégeon, Pascal Marsault, Emmeran Rollin, Pascale Rouet-Nollemans, Jean-Claude Vachet, Olivier Vernet.

 

Motivations

 

Rassembler passionnés, amateurs d’orgue et organistes sans exclusive;

Défendre et promouvoir la « cause de l’orgue » et donner de la force à cette cause au plan national ;

Valoriser la place de l’orgue dans la société et les médias ;

Renforcer les échanges avec les institutions et les partenaires.

 

Objet statutaire  

 

Créer un lien entre les organistes et les amateurs d’orgue de France ;

 

Sensibiliser tous les publics à la musique et au patrimoine de l’orgue, ainsi qu’à l’art des organistes ;

 

Promouvoir la connaissance, le développement, le rayonnement de l’orgue, de l’harmonium et de l’art des organistes ;

 

Contribuer au dialogue avec les autorités civiles et religieuses, ainsi qu’avec tout organisme public ou privé, toute personne physique ou morale, pour la création, l’entretien, la préservation et la restauration des orgues à tuyaux et des harmoniums, l’utilisation de ces instruments ;

 

Soutenir et développer la pratique de l’orgue et de l’harmonium, contribuer à l’insertion professionnelle des jeunes organistes et à la reconnaissance des organistes par les pouvoirs publics et les autorités religieuses ;

 

Entretenir des liens et développer des échanges avec les organismes cultuels et culturels français et étrangers et les personnes physiques et morales françaises et étrangères qui poursuivent des buts analogues à ceux de l’association ;

 

Soutenir dans la mesure de ses moyens toute oeuvre d’intérêt général à caractère culturel.

 

Les moyens d’action    

 

Actions d’information, de sensibilisation, de diffusion, de création et d’animation ;

   

Rencontres départementales, régionales, nationales, européennes, internationales ;

 

Conférences, colloques, congrès, séminaires, expositions ;

   

Etudes, voyages d’études, travaux de recherche ;

   

Expertises, inventaires, missions de conseil et d’assistance ;

   

Publications, éditions, enregistrements ;

 

Prestations publiques et privées ;

 

Activités de formation ;

 

Récolement et conservation ;

 

Concours, examens ;

 

Vente permanente ou occasionnelle de tous produits ou services entrant dans le cadre de son objet ou susceptible de contribuer à sa réalisation.

Les adhérents sont des personnes physiques  

:  

1) membres actifs

2) membres bienfaiteurs

3) membres du comité d’honneur

 

Les soutiens  

(associations, personnes morales, sociétés, entreprises)

Respect des informations personnelles

(lois « informatique et libertés »)

 

Buts  

 

« Promouvoir l’orgue sous tous ses aspects »

  

Regrouper les forces vives – Relier les actions existantes – Respecter les diversités ;

 Coordonner – Mettre en synergie - Créer une dynamique nationale ;

Faire l’état des lieux sur l’orgue en général  

 

Constituer une « force représentative », qui puisse dialoguer avec les institutions publiques et religieuses au niveau national (Etat, Eglises, Associations des maires de France, etc) ;

 Proposer un statut de l’organiste vis-à-vis du propriétaire et de l’affectataire ;

 Rencontrer les musiciens, professionnels ou non ;

 Soutenir la création.

 

Rayonnement – Diffusion  

 

Médiatiser les actions sur le plan national ;

 Fédérer et promouvoir l’ensemble des festivals et programmations autour des orgues ;

 Créer des rassemblements et des évènements culturels de portée nationale ;

 Créer une base de données de la musique d’orgue

 Ouvrir les tribunes, notamment aux jeunes.

 

Patrimoine – Création  

 

Donner des conseils pour l’entretien, la restauration, la construction, les subventions, etc…Aide aux associations ;

 

 

Faire prendre conscience du sous-emploi des instruments et des organistes, le silence et l’état critique de certains instruments (retour sur investissement insuffisant) ;

 Agir pour la création d’orgues neufs, notamment dans des lieux non cultuels.

 

Les actions à mener par l’association

 

 

Etre présent dans les médias ;

 Dialoguer avec les pouvoirs publics et des élus (politique et procédures de restauration, construction, diffusion, problème des redevances, etc… ;

 Dialoguer avec les autorités religieuses (place de l’orgue dans la Liturgie, répertoire liturgique, situation des organistes, concerts) ;

 Favoriser la dimension culturelle de l’orgue ;

 Susciter la réflexion sur des actions culturelles transversales (théâtre, cinéma, danse, expositions, etc..) ;

 Mettre en réseau l’enseignement de l’orgue (attractivité, animation, pédagogie, répertoires, etc) ;

 Se mobiliser sur des projets d’envergure nationale et internationale et les rendre visibles ;

 Identifier, après inventaire, les orgues nécessitant une restauration « rapide » liée à un projet culturel fort ;

 Création d’un site internet – Publications – Annuaires.

 

Les commissions thématiques  

 

Éthique, déontologie et fonctionnement de l’association ;

-  

Projets événementiels;

-  

Relations et synergie avec les associations, fédérations locales, départementales, régionales, les festivals, les facteurs d’orgues ;

-  

Relations avec les associations nationales et organismes culturels français et internationaux ;

-    

Relations avec l’Etat, les organismes représentants les Cultes, les administrations, les collectivités territoriales et les élus territoriaux ;

-   

Relations avec les médias – Communication;

-    

Formation (conservatoires, écoles de musique, formation liturgique, orgues d’études, etc..) et pratique amateur;

-    

Ressources et documentation;

-    

Création;

-  

Budget – Finances – Mécénat – Sponsors.

 

Un centre de ressources et de services

 

Répertoire des associations - Annuaire des facteurs d’orgue

Fiches techniques:

 

Entretenir un orgue - Restaurer un orgue - Construire un orgue

   

Organiser un concert - Créer une classe d’orgue - Commander une oeuvre

   

Solliciter une subvention (Etat, collectivités territoriales)

 

Documentation administrative et juridique

 

ORGUE EN FRANCE

Siège : 70 rue des Grands Champs 

75020 Paris

contact@orgue-en-france.org

 

 

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 18:02

NANTES, 24 nov 2011 (AFP)

La "Folle journée" musicale de Nantes sera consacrée, du 1er au 5 février 2012, au "Sacre russe", soit 160 ans des plus grands compositeurs russes, selon le programme présenté jeudi mercredi par son créateur René Martin.
Piotr Tchaïkovsky, Serge Rachmaninov, Igor Stravinsky, Serge Prokofiev ou Dimitri Chostakovich, pour les plus connus, seront revisités pendant 5 jours par les meilleurs orchestres, choeurs ou solistes sélectionnés dans le monde entier par le créateur de la folle journée, René Martin, pour cette 18ème édition.
Une version à six pianos du Sacre du printemps d'Igor Stravinsky a été commandée par M. Martin et sera jouée pour la première fois à l'occasion de cette édition.
Site de la Folle journée 2012 :
www.follejournee.fr

250px-Igor Stravinsky LOC 32392uLa Folle journée de Nantes se décline aussi du 27 au 29 janvier en région Pays-de-la-loire, mais aussi à Bilbao (Espagne, 2 au 4 mars), au Japon du 27 avril au 6 mai et à Varsovie (Pologne, du 28 au 30 septembre).

 

Billetterie ouverte à partir du

samedi 7 janvier 2012.
Billetterie par Internet ouverte le

9 janvier à partir de 10 heures.

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 20:16

La mort de Montserrat Figueras, voix de la mélancolie

LEMONDE | 23.11.11 | 18h43 • Mis à jour le 23.11.11 | 19h37

 

 

La soprano espagnole Montserrat Figueras, qui vient de mourir des suites d'un cancer, le 23 novembre, à Barcelone, était une femme d'une noblesse et d'une élégance morales et artistiques uniques, qualités qu'elle partageait avec son époux et partenaire musical le gambiste et chef d'orchestre Jordi Savall.

Son dernier concert, en France, aura été donné à Conques, cet été. A Narbonne, quelques jours plus tôt, elle présentait son ultime programme, attendu par le public fervent et fourni de l'Abbaye de Fontfroide où, depuis six ans, Montserrat Figueras et son époux organisaient une série annuelle de concerts estivaux. Ce dernier programme, qu'elle devait enregistrer dans la foulée, s'intitulait, par une coïncidence qu'on ne peut croire fortuite, "Les cycles de la vie".

Montserrat Figueras, née le 15 mars 1942 à Barcelone, fait des études de chant et de théâtre dans sa ville natale. Elle fréquente le groupe barcelonais de musique ancienne Ars Musicae et y rencontre celui qui, en 1968, va devenir son mari.

La même année que leur mariage, les jeunes musiciens quittent l'Espagne, où aucune structure ne leur permet de professionnaliser leur pratique de la musique ancienne, et s'installent à Bâle, où se trouve la Schola Cantorum, un institut pédagogique pour la musique ancienne d'une haute réputation. Montserrat y étudie notamment la musique du Moyen-âge - un répertoire qui l'occupera beaucoup au long de sa carrière.

Figueras et Savall fondent en 1974 l'ensemble Hesperion XX (qui prendra, au tournant du siècle, le nom Hesperion XXI) puis La Capella Reial de Catalunya, et, enfin, l'orchestre Le Concert des Nations. Le travail le plus marquant qu'effectue Hesperion est de faire se croiser, en un creuset ô combien fructueux, les traditions multiples des musiques du bassin méditerranéen. Ils chanteront les "goûts réunis" et bien davantage, assurant avec un naturel parfait la présentation d'artistes aux origines et aux confessions diverses, Juifs, Arabes, Chrétiens.

Ce farouche dessein multiculturel, Jordi Savall et Montserrat Figueras l'auront accompli au delà de la musique, acceptant, fin 2007, le rôle d'"Artistes pour la Paix" dans le cadre des "Ambassadeurs de bonne volonté" de l'UNESCO et sous-titrant bientôt les programmes de Fontfroide, l'été, "Pour un dialogue interculturel".

Lorsqu'on entendait Montserrat Figueras, on pensait à la définition de la musique que livrait joliment le compositeur Ferruccio Busoni : "De l'air sonore". Car la voix de la soprano, au timbre mélancolique et feulant, était comme une coloration, une mise en vibration du silence. Au fil des ans, Montserrat Figueras devait conserver les mêmes qualités de couleur, de tenue, et, surtout de charme. Rappelant que la racine latine du mot "carmen" signifie tout autant "charme" que "chant".

 

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 16:05

VIENNE, 23 nov 2011 (AFP)

La grande cantatrice Sena Jurinac, star des années 1940, 1950 et 1960, soprano appréciée dans les opéras de Wolfgang Amadeus Mozart et Richard Strauss, est décédée mardi à l'âge de 90 ans, annonce mercredi l'Opéra de Vienne (Staatsoper) dans un communiqué.
Sena Jurinac, née en Bosnie, à Travnik, d'une mère viennoise, est décédée des suites d'une longue maladie à Augsbourg (sud de l'Allemagne), où elle résidait.
Elle avait fait ses adieux à la scène en 1982 après avoir appartenu pendant plusieurs dizaines d'années à l'ensemble du Staatsoper à Vienne, où elle avait débuté le 1er mai 1945, alors que la capitale autrichienne venait d'être libérée de la dictature nazie par l'Armée rouge soviétique.
Elle avait fêté ses 90 ans le 24 octobre dernier. SenaJurinac.jpg

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 19:07

NOUVEAU CONCERT à la CHAPELLE de la SALPETRIERE ...

Dimanche 11 Décembre 2011 à 16h30

 

Stabat Mater de Pergolèse

 

avec Géraldine Chaumon, soprano,

Vera Tollman, mezzo-soprano

 

et le quatuor à cordes "ma non troppo".

 

http://sites.google.com/site/matrydidier/Accueil/concerts-salpetriere

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 19:13

Eglise de Saint-Pierre-lès-Nemours (77)

Dimanche 27 Novembre
à 16 h 30
CONCERT
VIOLON ET ORGUE
"Les Quatre Saisons de Vivaldi"
par
Sophie MARTIN
et
Jean-Yves LACORNEduo-martin-lacorne-copie-1.jpg
Entrée libre - Eglise chauffée
Association "Musique et Orgue"
de Saint-Pierre-lès-Nemours
Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article