Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 17:51

20e Festival
des Grandes
Orgues de 
Saint-Eustache
à Paris


du 7 mai au 9 juillet 2009

Direction artistique :
Jean GUILLOU

 

Du 7 mai au 9 juillet 2009,
Le Festival des Grandes Orgues
de Saint-Eustache célèbrera
en dix concerts son
20è anniversaire autour de
l’exceptionnel Grand Orgue,
inauguré en 1989.

 

Créé par Jean Guillou, le festival donnera à
entendre des œuvres très variées,
du baroque au contemporain, des pages
les plus célèbres du répertoire aux 
céations les plus récentes qui seront
nombreuses.
Pour que la fête soit complète,
Jean Guillou a invité une pléiade d'artistes,
d'organistes mais aussi autres musiciens,
car il aime à marier l’orgue à d’autres
instruments et partager avec le public
ces moments privilégiés.

Jean Guillou, compositeur, organiste, pianiste,
pédagogue, créateur d’orgues
innovants, possède une impressionnante
discographie.
Personnalité internationale
du monde culturel, il est titulaire de
l’orgue de Saint-Eustache depuis 1963.

C’est sur son impulsion que le Grand Orgue
Van den Heuvel a été construit, seul en
France à pouvoir être joué sur une console
à cinq claviers et pédalier disposée au
centre de la nef, reliée à la console
en tribune.
Les auditeurs voient à la fois le
somptueux buffet de Baltard et
l’organiste jouer,
seul ou dialoguant avec d’autres musiciens.
Il est le seul au monde disposant de trois
jeux d’anches de 32 pieds.
Cette immense église, en plein cœur de Paris,
est un lieu éminemment musical
qui abrita les noces de Lully, les obsèques
de Rameau et de la mère de Mozart.
Ses voûtes monumentales retentirent de la
création du Te Deum de Berlioz et
de la Messe de Gran de Liszt.
Le 7 mai, Jean Guillou a choisi, pour le bonheur
de tous, d’ouvrir cette 20è édition du festival
en duo avec sa complice Yanka Hékimova,
pour une version de sa "Symphonie initiatique"
interprétée à 4 mains/pieds
pour la toute première fois.
Se succèderont ensuite les récitals des virtuoses
internationaux du roi des instruments tels
Vincent Warnier, Bernard Hass,
Livia Mazzanti, Matthias Keller.


La cheville ouvrière de cette prestigieuse
manifestation est l’ARGOS
(Association pour le Rayonnement du
Grand Orgue de Saint-Eustache) dont les
membres œuvrent avec passion sous la
houlette de son Président
Philippe de Carné.

 

Prix des places : 18 € pour tous les concerts
Tarif réduit : étudiants, chômeurs, - de 18 ans : 10 €

 

Location : FNAC dès le 15 avril et à l’accueil
de l’église le soir du concert, à partir de 20h
Tous les concerts sont à 20h30, sauf celui du 16 juin à 21h
Saint-Eustache (Métro Halles)- PARIS 1e

Renseignements : 01 45 22 58 46
www.orgue-saint-eustache.com  

 
  Copyright © 2000-2007 ResMusica. Tous droits réservés.
 
Partager cet article
Repost0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 09:17


Du 4 au 30 mai 2009, se tient, à Bruxelles, le très prestigieux Concours Reine Elisabeth, consacré cette année au violon. Des dizaines de jeunes violonistes du monde entier y prennent part, dans l’espoir de briller et d’obtenir le titre suprême, promesse d’une future grande carrière internationale. Pour faire écho à cet événement majeur du monde de la musique classique, le label Medici vous propose de parcourir un demi-siècle de violon en images sur :
www.medici.tv

 

Le violon, l’âme par excellence

 

On peut tout dire, tout exprimer avec un violon. C’est l’instrument qui brasse toutes les couleurs, noble et populaire à la fois, avec toujours au bout de l’archet, le même fil conducteur : la danse. C’est l’instrument de la pulsation, de l’élan vital : de la caresse à la brutalité. Et sans doute celui qui chante aussi le mieux la mélancolie. Du 4 au 30 mai se déroule à Bruxelles le Concours Reine Elisabeth, la plus prestigieuse compétition en la matière. medici.tv vous propose à cette occasion de revisiter l’instrument au travers de ses grands interprètes aussi bien du siècle écoulé que d’aujourd’hui. Et de demain ...

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 07:41

La Nuit des Musées Appartements et musiques de Cour à Fontainebleau
Agenda :
  • La Nuit des Musées Appartements et musiques de Cour à Fontainebleau Samedi 16 mai Pour la première année, le visiteur d’un soir, l’amateur, mais aussi l’ami et l’habitué du château de Fontainebleau auront l’occasion de découvrir en musique et à la nuit tombée les Grands Appartements illuminés.

16 MAI 2009 à partir de 19 h 30


À partir de 19h30, accès par la cour d’Honneur boulevard Magenta 77 300 Fontainebleau

Pour la première année, le visiteur d’un soir, l’amateur, mais aussi l’ami et l’habitué du château de Fontainebleau auront l’occasion de découvrir en musique et à la nuit tombée les Grands Appartements illuminés. Au fil de leur déambulation, seront offerts intermèdes musicaux et chantés, permettant d’évoquer l’atmosphère contemporaine de chacun des grands décors mis en lumière.

C’est ainsi que des morceaux composés sous Napoléon III seront joués dans le salon d’angle, des chants et des pièces de la Renaissance seront interprétés dans la galerie François Ier et la salle de Bal, de la musique XVIIIe dans les décors créés pour Louis XV ou Marie-Antoinette, de la trompe de chasse fera écho aux fanfares peintes par Oudry et enchâssées dans l’escalier de la Reine…

Pour une visite vivante et interactive, des conservateurs se tiendront à la disposition du public afin de lui donner les clefs de lecture de chacun de ces grands décors qui font la très grande richesse du château de Fontainebleau et concourent à son charme incomparable.

Pour la 5e Nuit des Musées,

le château de Fontainebleau vous propose cette soirée musicale avec Pro Quartet, son partenaire.


Partager cet article
Repost0
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 20:05

Pour le plaisir cette magnifique photo des
grandes orgues de la cathédrale de Chartres.

Le site de l'Association des Orgues de Chartres :
http://orgues.chartres.free.fr/agocp2.htm
Partager cet article
Repost0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 17:38

Le célèbre ténor italien Andrea BOCELLI donnera le 25 mai un concert au Colisée à Rome pour 380 personnes triées sur le volet et qui débourseront chacune 1.000 euros, les recettes étant entièrement destinées à la région frappée le 6 avril par un séisme qui a fait près de 300 morts.
 

Le ténor aveugle remettra à l'issue de son concert la recette au ministre de la Culture, Sandro Bondi, avec comme objectif la reconstruction du Conservatoire de L'Aquila, chef-lieu des Abruzzes.

Partager cet article
Repost0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 17:33

Concert à la Basilique Sainte-Clotilde
Paris 7ème

Samedi 16 Mai à 21 h

LA NEUVIEME HEURE
DE JEAN LEGOUPIL

Choeur Vittoria d'Ile de France
Groupe Vocal Arthur Honneger
Orchestre André Caplet
Narrateur : Jean-Pierre Forestier
Direction : Daniel Bargier

Réservation FNAC ou 45mn sur place avant le concert
15 et 10 €

Partager cet article
Repost0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 16:23
 

 

Vue de Bonnieux

J'ai reçu en commentaire sur ce site le message suivant :

"Juste à côté de Lacoste... Bonnieux.
Découvrez le trésor en péril qu'abrite la vieille église du 12ième siècle: un orgue de Joseph Isnard construit en 1778 !
J'ai fait ce site afin de contribuer à sa restauration (l'adresse du site est provisoire)
Amicalement,
Philippe Gion"

J'en profite donc pour vous encourager à visiter ce site et contribuer à la restauration de cet orgue historique du Lubéron :
http://www.mariagevideoproduction.com/Mariage%20Video%20Production_AmisOrgueIsnardBonnieux.htm
Partager cet article
Repost0
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 18:40


Collégiale Notre-Dame et Saint-Loup
de Montereau-Fault-Yonne (77)

Dimanche 17 Mai à 17 h

Hommage à Georg-Friedrich HAENDEL
(1685-1759)

par
Monica MELKOVA orgue
Armelle DEBOS chant

- Entrée libre -

Le site de Monica Melkova :
http://www.monica-melcova.net/

L'orgue de Montereau-Fault-Yonne :
http://balade-orgues-sud77.over-blog.org/5-index.html

Partager cet article
Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 08:46


Sur France-Musique
Emission Organo pleno

présentée par Benjamin François 

Le lundi - 22h30 - 0h

"Le lundi soir, les amoureux du roi des instruments sont à la fête ! Organo pleno s‘adresse à vous, les 500.000 passionnés d‘orgue. Mais l’émission est également destinée aux mélomanes, qui, un jour, ont été émus par cette alchimie particulière mêlant sonorités sublimes et patrimoine séculaire. Pour vous, nous veillerons à rester toujours abordables !

Partisan d‘une approche originale, à la croisée entre musicologie, histoires de l‘art et de la musique, architecture, organologie ou théologie, je vous ferai parcourir l‘intérieur chatoyant de ce monde encore mystérieux.

Au micro d‘Organo pleno, vous entendrez vos interprètes favoris, la jeune génération, sans oublier le grand répertoire et des découvertes insolites enfouies dans nos archives.

Organo pleno sera une photographie fidèle du monde de l‘orgue qui, tel cette registration franche et pleine de majesté, regarde sereinement son bel avenir".

Pour réécouter les dernières émissions, cliquez sur le lien :
http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/organo-pleno/emission.php?e_id=65000051&d_id=370000323&arch=1

Partager cet article
Repost0
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 10:53
 
 
PARIS (AFP) 
Dutilleux dédie au maestro
Ozawa et à la diva Fleming
une oeuvre enivrante


Le maestro japonais Seiji Ozawa, la soprano
américaine Renée Fleming et l'Orchestre national
de France ont mis mercredi soir à Paris une touche
finale enivrante à l'oeuvre "Le temps l'horloge"
d'Henri Dutilleux, première mondiale émouvante
pour un compositeur de 93 ans.

L'événement avait revêtu l'aspect mondain
d'une soirée de bienfaisance au Théâtre des
Champs-Elysées: le 15e gala "Musique contre
l'oubli", au bénéfice d'Amnesty International
et sous la présidence de l'actrice Carole Bouquet.

Une sorte d'avant-première avant le concert
d'abonnement donné au même endroit, et
avec un programme identique, jeudi soir,
devant les micros de France Musique,
qui aura rendu hommage à Ozawa sur
son antenne tout au long de la journée (dès 7h00).

"Le temps l'horloge" a été étrenné en
septembre 2007 à Matsumoto (centre du Japon),
dans le cadre du festival de Saito Kinen.

Mais cette création ne fut que partielle: connu
pour sa lenteur -- gage d'une oeuvre rare,
dans tous les sens du terme -- et ses retards,
Henri Dutilleux n'a livré, in extremis, que trois
des quatre mélodies (pour soprano et orchestre)
prévues.

Le public parisien aura donc eu la primeur du
quatrième "chant", précédé d'un interlude orchestral,
et donc de l'ensemble du cycle, qui dure un
quart d'heure environ.

Après "Le temps l'horloge" (titre commun à
l'oeuvre complète et à la première mélodie) et
"Le masque", deux chants sur des textes de
Jean Tardieu, puis "Le dernier poème"
(Robert Desnos), la partition se referme sur
"Enivrez-vous" de Charles Baudelaire.

C'est assurément le sommet de la partition:
la voix, à l'aigu très sollicité, y est pris dans
une tension ascensionnelle captivante.
C'est là que Renée Fleming expose son
meilleur français, montrant un bel engagement
et une liberté presque canaille dans le finale,
loin de sa sophistication habituelle
("Enivrez-vous sans cesse! De vin,
de poésie ou de vertu, à votre guise").

Baudelaire, décidément, réussit au compositeur,
qui avait emprunté à un vers du poète le titre de
son chef-d'oeuvre (le concerto pour violoncelle
"Tout un monde lointain...", 1970).

Définitivement considéré comme un
"contemporain classique", affichant une
esthétique recherchée et accessible à la fois,
Dutilleux se révèle tout au long du cycle
comme un fin coloriste, puisant jusqu'aux
sonorités étrangement typées du clavecin
et de l'accordéon.

Il est à ce titre l'héritier d'une grande tradition
française et voisine donc sans faute de goût
avec le raffinement de "Ma Mère l'Oye" de
Ravel et l'expressivité romantique de
"Roméo et Juliette" (extraits symphoniques)
de Berlioz. Des oeuvres qu'Ozawa, ami de la
muse hexagonale, maîtrise sans baguette ni
partition mais sur le bout des doigts, étreignant
l'orchestre comme on jouerait d'un instrument.

Biographie d'Henri DUTILLEUX :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Dutilleux
Partager cet article
Repost0