Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 18:37

La soprano française Eliane Manchet, qui a chanté de nombreux rôles en France comme à l'étranger et s'est fait un nom en Mélisande chez Debussy, notamment à la Scala de Milan, est décédée à l'âge de 70 ans, a-t-on appris dans son entourage.
Prix d'excellence du Conservatoire de Strasbourg (est), elle avait débuté en 1966 à l'Opéra de Lyon (centre-est), enchaînant ensuite plusieurs rôles dans les théâtres lyriques de province, notamment à Strasbourg où le metteur en scène Jean-Pierre Ponnelle en avait fait sa Reine de la nuit dans "La Flûte enchantée" de Mozart.

Source: AFP

Partager cet article
Repost0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 16:58
Le portrait de Karajan pour la nouvelle pièce autrichienne de cinq euros
VIENNE, 6 mai 2008 (AFP) 

Le portrait du chef d'orchestre disparu Herbert von Karajan, dont l'Autriche célèbre le 100ème anniversaire de la naissance, orne la nouvelle pièce autrichienne de collection de cinq euros qui sera disponible à partir du mercredi 7 mai dans les banques et caisses d'épargne.


Selon la Monnaie autrichienne, la pièce montre Herbert von Karajan, décédé en 1989 à l'âge de 81 ans, dans "une de ses attitudes typiques". En arrière-plan figure une page de la partition de "l'Ode à la joie" de la 9ème Symphonie de Ludwig van Beethoven, que le chef d'orchestre avait arrangée pour en faire l'hymne européen.


Considéré par le grand public comme "le" chef d'orchestre par excellence du XXème siècle, Karajan, qui dirigea en parallèle plusieurs formations de prestige, dont le Philharmonique de Berlin, avait choisi de faire de sa ville natale, Salzbourg, la capitale de son empire musical après avoir pris son essor professionnel dans l'Allemagne nazie des années 1930

Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 16:58
Nous vous rappelons que l'Ensemble Vocal Stéphane Caillat
et ses amis se réuniront pour une
          "Petite Fête Solennelle"
     en l'honneur des 80 ans de Stéphane Caillat
     le 17 mai à 16h30
     au domaine du clos Bourbon, Carrefour de l'Obélisque
     77174 Villeneuve-le-Comte
Le formulaire d'inscription se trouve en haut
de la page d'accueil de notre site
    
http://www.stephanecaillat.net
Partager cet article
Repost0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 11:35

 


NE TOURNEZ PAS LE DOS !

Un Provincial demande à un autre pendant le concert: -"Pardonnez-moi, Monsieur, c'est  Beethoven ?"
-" Je sais pas ! De dos on ne voit pas bien !"

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 12:45
Voici un site consacré à l'orgue vraiment très complet : compositions d'orgues de France et à l'étranger, annonces de concerts, de concours, répertoire des associations d'orgue, des facteurs d'orgues, des organistes...etc....
Voici son adresse :
http://orgue.free.fr/
Partager cet article
Repost0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 15:16
Concert Harpe et instruments
Eglise de Saint-Pierre-lès-Nemours
Dimanche 4 Mai  à 16 heures


Fabienne LEGE , Médaille d'Or de Harpe de l'Ecole Nationale de Musique de la Vallée de Chevreuse,
Prix de Virtuosité du Conservatoire de Lausanne (Suisse), professeur de harpe aux Ecoles de Musique
de Montargis et de Courtenay, a enregistré plusieurs disques en France et en Suisse.
Elle sera entourée de ses amis : Guy Auproux trompette, René Comte-Gaz saxophone,
Daniel Gersztenkorn clarinette, Colette Lheure piano et Marc Pointeau violon.

Au programme des œuvres de Bach, Mozart, Telemann, Dussek, Pierné…

Entrée libre et église chauffée.
Association "Musique et Orgue"
http://membres.lycos.fr/orgue77



http://membres.lycos.fr/orgue77
Partager cet article
Repost0
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 11:43


Le Centre Européen de Musique de Chambre Proquartet, doit s'installer
dans les années 2010 dans le quartier Henri IV du château de Fontainebleau,
pour tout savoir sur ce sujet, et aussi avoir le programme des concerts organisés dans la région de Fontainebleau par cette association de mi-Mai à mi-Juin, cliquez sur le lien suivant :

http://www.proquartet.fr/
Partager cet article
Repost0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 18:17

                                           Vivaldi


"Argippo", opéra perdu de Vivaldi,
ressuscite à Prague 
après 278 ans d'oubli.
 



PRAGUE, 29 avr 2008 (AFP) Par Sophie PONS

A 37 ans, le chef d'orchestre tchèque Ondrej Macek joue un coup de maître: il a retrouvé et va diriger "Argippo", un opéra baroque de Vivaldi dont toute trace avait disparu après une unique représentation à Prague, en 1730.

"J'étais vraiment très content quand j'ai retrouvé les partitions que tout le monde croyait perdues", explique sobrement le musicien.

C'était fin novembre 2006, la nouvelle fit grand bruit dans les milieux amateurs. Pour Francesco Fanna, le directeur de l'Institut Vivaldi joint à Venise, il s'agit là d'une découverte "exceptionnelle".

Seize mois plus tard, Ondrej Macek attend fébrilement la première du "drame musical en trois actes" prévue samedi dans la grande Salle espagnole du Château de Prague.

Ce lieu prestigieux, d'habitude réservée aux grandes réceptions officielles ou aux sessions parlementaires extraordinaires, est "une des rares salles de Prague avec une acoustique adaptée à la musique baroque", explique ce claveciniste diplômé es musicologie qui dirige depuis le début des années 90 son ensemble baroque.

En même temps, le Château majestueux qui surplombe la capitale tchèque lui semblait particulièrement adapté pour marquer le retour en musique du seul opéra composé par Antonio Vivaldi (1678-1741) pour Prague.

Jusque là, beaucoup avaient recherché la partition perdue d'Argippo. En vain. "Ils s'étaient arrêtés à Prague", explique Ondrej Macek non sans malice.

Habitué à fouiller les archives pour exhumer les oeuvres oubliées du 18è, le chef tchèque assure que le jeu de piste fut "facile". Le théâtre privé du comte Franz Anton Sporck qui avait commandité l'opéra avait brûlé, seul subsistait un exemplaire du livret à la Bibliothèque nationale, il chercha "logiquement" la trace des musiciens italiens recrutés pour la première.

"Après Prague, la compagnie d'Antonio Denzio est partie à Regensburg, j'ai décidé d'aller là-bas moi aussi", raconte-t-il. Sa quête le conduit au château de St Emmeram, dans les archives privées de la maison princière Thurn und Taxis, en Bavière. Au bout de deux semaines, il tombe sur des partitions classées dans un fascicule de musiques baroques.

"J'ai tout de suite su que c'était ce que je cherchais, parce que tout correspondait au livret archivé à la Bibliothèque nationale de Prague", se souvient le musicien, un éclair dans les yeux.

Après authentification au très officiel Institut Vivaldi de Venise, il se lance dans une reconstitution. Car les partitions manuscrites archivées à Regensburg, "des copies de facture grossière comportant de nombreuses erreurs" selon lui, sont incomplètes: il manque environ un tiers de l'opéra.

Il lui a fallu puiser dans les arias composées par Vivaldi à la même époque pour compléter le drame musical bâti autour de l'histoire d'une princesse amoureuse abusée par un prétendant malhonnête. Pendant les répétitions, chanteurs, violons et violoncelle réunis autour d'Ondrej Macek au clavecin, ont ensuite ressuscité avec enthousiasme cette musique aux phrasés étrangement familiers.

Après Prague, "Argippo" sera joué début juin au théâtre baroque de Cesky Krumlov, à la frontière autrichienne, un des rares en Europe à avoir échappé à la destruction, puis en octobre à Venise, la ville natale de Vivaldi.

Partager cet article
Repost0
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 18:50

CD

SUR LE CHEMIN DU SUCCES


  Deux musiciens se croisent :

- Et comment ca va ? Quoi de neuf ?

- Ca va. Je me débrouille. Tu sais quoi ? Mon nouveau CD est sorti !

- Oh, bravo ! Et t'as vendu déjà quelque chose ?

- Oui. La maison, I'appart, la bagnole...

Partager cet article
Repost0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 17:59
 

Les Amis de l’Orgue de Thomery

 

L' association des Amis de l'Orgue aura le plaisir d’accueillir le vendredi 16 mai prochain à 20 h 30 en l’Eglise Saint-Amand de Thomery Monsieur Jean Hurinville, HEC, flûtiste à bec, ancien membre de plusieurs ensembles vocaux, et conférencier (sujets musicaux et linguistiques). Il donnera une conférence sur le thème :

 

Qu’est ce que la musique dite baroque ?

 

Après quelques mots sur le terme « baroque » et sur la période (XVIIème et XVIIIème siècles) dite « baroque » dans les arts en général (architecture, sculpture, …), le conférencier évoquera la musique de cette période en Europe, née en Italie à la charnière du XVIème et du XVIIème siècles où elle fait suite à la musique polyphonique de la Renaissance, pour nous conduire jusqu’au milieu du XVIIIème siècle, au moment de la mort de Jean-Sébastien Bach, juste avant la période dite « classique » en musique

(Mozart, Haydn, …).

 

Nous retrouverons les grands compositeurs « baroques » qui, de Monteverdi à Bach, en passant par Lully, Buxtehude, Couperin, Corelli, Vivaldi, Haendel, Rameau et bien d’autres, ont enrichi par leur génie la longue histoire de la musique. Nous verrons comment sont nés, à l’ère baroque, la plupart des grandes formes musicales, vocales et instrumentales qui se perpétuent aujourd’hui encore : l’opéra, l’oratorio, la cantate et aussi la suite, la sonate, le concerto, la fugue, …, car si cette époque est celle du développement spectaculaire de la voix (bel-canto), elle est aussi celle du développement des instruments de musique et de la musique instrumentale.

 

La conférence ne peut s’achever sans l’évocation d’un phénomène actuel étonnant : le renouveau spectaculaire, depuis une quarantaine d’années, de la musique baroque, la « révolution baroque » avec les « baroqueux », la querelle du retour aux instruments anciens, la « recherche du son perdu » dans l’interprétation d’une musique, d’un mouvement, de l’expressivité,…

 

La conférence sera illustrée par des pièces de musique baroque interprétées par Jean-Michel Saincierge (orgue), Stéphane Seyer (flûte), Danh Thành Do-Hurinville (baryton) et par le conférencier (flûte à bec).

Partager cet article
Repost0