Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 07:52
Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 09:16

Eglise du Val-de-Grâce
1, place Alphonse Laveran, Paris Ve
RER Port-Royal ou Luxembourg • Bus 38, 83, 91
 

 

Dimanche 1er mars – 17h30 

Audition d’orgue mensuelle
Les dix ans du titre d'organiste de la Défense,

avec les organistes des tribunes militaires de Paris


Le ministère de la Défense et son patrimoine
Monuments historiques, bibliothèques, archives ou musées, le ministère de la Défense possède un patrimoine historique très varié, qu'il s'attache à entretenir et à faire connaître au public. Il est également l'héritier d'une longue tradition musicale propre aux armées, qui a donné naissance à des formations de prestige: orchestres, musiques, fanfares, chœur. En outre, certains lieux de culte qui font partie de ce patrimoine abritent des tribunes d'orgue de renommée internationale. Ainsi en est-il de l'église Saint-Louis de l'hôtel des Invalides, de la chapelle Saint-Louis de l'École militaire et de l'église du Val-de-Grâce à Paris, ainsi que de l'église Saint-Louis du Prytanée national militaire à La Flèche, dans la Sarthe. Les organistes titulaires de ces tribunes militaires ont été officiellement reconnus en 2005.


Les organistes du ministère de la Défense
Le 27 janvier 2005, le ministre de la Défense a attribué le titre d'"organiste du ministère de la Défense", sur proposition de l'évêque aux Armées, aux organistes titulaires des tribunes d'orgue qui dépendent du diocèse aux Armées, pour la durée d'exercice de leur fonction. La décision ministérielle ajoutait que "les organistes contribuent à la mise en valeur du patrimoine mobilier (l'orgue) qui leur est confié".

À ce jour, les organistes du ministère de la Défense sont :
-Saint-Louis des Invalides, Susan Landale, Philippe Brandeis, Eric Ampeau;
-Val-de-Grâce, Hervé Désarbre;
-Saint-Louis de l'École militaire, Didier Matry;
-Prytanée national militaire, Clément Couturier.

 

Programme :


Hervé Désarbre, organiste du Val-de-Grâce
Autour du Service de santé militaire

Joseph Boulnois (1884 - mort à l’hôpital militaire de Chalaines en 1918) Quatre pièces brèves
Boulnois, sergent-infirmier à Châlons-sur-Marne (Première guerre mondiale)

Déodat de Séverac (1872-1921)
Méditation, pour orgue
Séverac, sous-chef de musique du 143ème de ligne à Carcassonne, puis infirmier à Saint-Pons, et enfin vaguemestre de l’hôpital militaire de Prades (Première guerre mondiale)

Jessie Louise Deppen (1881-1956) A Japanese Sunset
En hommage à l'hôpital militaire japonais de Paris 1915/1916

 

Philippe Brandeis, organiste des Invalides

Georges Kriéger (1885 – mort au combat le 7 septembre 1914)
Toccata

Nadia Boulanger (1887-1979)
Pièce sur des airs populaires flamands (composée en 1917)

 

Didier Matry, organiste de l'école militaire

Jean François Tapray (1737?-1819?): 1er mouvement du concerto en Fa Majeur

Louis James Alfred Lefébure-Wély (1817-1869) : Andante sur la voix humaine(extrait des meditaciones religiosas op.122)

Didier Matry : Sonnets N°2 et 3 - avec Kristin Sax-Jansen, mezzo-soprano

Eugène Gigout (1844-1925) : Toccata (extraite des 10 pièces)

 

Susan Landale, organiste des Invalides

Edward Elgar (1857-1934)
Solemn Prelude (composé en 1917)

Petr Eben (1929-2007)
Requiem

Sigfrid Karg-Elert (1877-1933)
Improvisation sur le choral « Nun danke alle Gott »

 

Les portes ouvrent une demi-heure avant le début des concerts et auditions d’orgue, dont l’entrée est libre.

Les programmes et les noms des artistes des concerts et des auditions d’orgue sont annoncés sous réserve de modifications.

 Entrée libre

landale.jpgSusan Landale

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 16:34
Eglise de Saint-Pierre-lès-Nemours
Dimanche 1er Mars
à 16 h 30

CONCERT ANNIVERSAIRE
pour les
30 ans de l’association « Musique et Orgue »

Avec
les organistes Marie-Ange Leurent,
Pippa Schönbeck, Eric Lebrun,
les ténors Fernando Geraldes
et Jean-Luc Baudoin,
et le violoncelliste Philippe Bary

Œuvres de Monteverdi, Schütz, Bach, Mozart…

- Entrée libre -

Voir le site : link

orgue-st-pierre.jpg
Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 16:16

Concert à Ury (77)

le 7 Mars à 20 h 30

Salle des Fêtes

 

Ensemble Musique à Portée

Direction Manuel Bloch


concert-Ury.jpg

musicaportee@free.fr

09 51 19 87 45

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 16:40



Images intégrées 1


 

Chers amis,

J'ai le plaisir de vous annoncer que l'Ensemble Zelenka sera en concert à Paris le VENDREDI  27 FÉVRIER 2015 à 20h30

Concert original, dans un cadre atypique...

 

Informations

Sur le programme :  

http://www.oboeparis.com/programme/

Sur l'Ensemble Zelenka

http://www.quintettezelenka.com/

Sur le Festival Paris Oboe: 

http://www.oboeparis.com/

Sur le lieu:
Atelier de la Main d’Or

9 passage de la Main d’Or, 11ème arrondissement

Metro :Ledru Rollin


Au plaisir de vous y rencontrer!

 

Myrrha Principiano

MUSIQUES EN PROVENCE
1766 Boulevard Jean-Baptiste ABEL
83000 TOULON
00 33 (0)4 94 61 20 87 / 00 33 0(6)  22 66 49 37


Association loi 1901 - 492 792 023 00011 - code NAF 9499Z
Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 17:12
 
 

Il n’y avait rien de maniéré dans son jeu, ce fut une véritable leçon sur l’importance de jouer la musique sans détour, en restant fidèle a la partition : laissons donc Beethoven s’exprimer et voyons la salle s’embraser. 

M. Church, The Independent

 

De mars à juin 2015, le célèbre pianiste

Jean-Bernard Pommier,

interprète l’intégrale des sonates de

Beethoven lors d’une série

de huit concerts à la salle Gaveau.

 

L'œuvre  de Beethoven accompagne la carrière de Jean-Bernard Pommier depuis ses débuts. Fort de son enregistrement au disque chez Erato réédité ensuite chez Warner, Jean Bernard Pommier donne aussi régulièrement ces 32 sonates en live, sous forme d'un cycle de huit récitals. Après Londres et Bruxelles, c’est à Paris qu’il décide, cette année, d'offrir cette intégrale. Il en jouera par ailleurs des extraits en concerts à Piano à Lyon, à Lille et au festival de l’Epau en 2015.

 

Vous souhaitez assister à plus de 4 concerts : bénféciez de 20% de réduction à partir du 5e concert de la série.

 
Jean-Bernard Pommier © Martinez

UNE GRANDE FIGURE FRANÇAISE DE LA MUSIQUE CLASSIQUE

 

Jean-Bernard Pommier entame très tôt sa carrière de pianiste, et se forme aux côtés de Mina Kosloff, Yves Nat, ou encore Eugene Istomin. Plus jeune finaliste du Concours Tchaïkovski  de 1962, il est alors très vite remarqué et il développe une carrière internationale prestigieuse.

 

Son parcours est marqué par de nombreuses rencontres avec quelques-uns des grands interprètes de la musique classique :  Isaac Stern, Itzhak Perlman, David Oistrakh, Pinchas Zukerman, Christian Ferras, Paul Tortelier, Rudolf Serkin, Eugène Istomin.

En tant que soliste, il joue avec des ensembles prestigieux comme l’Orchestre philharmonique de Berlin, tous les orchestres londoniens, le Chicago Symphony Orchestra, le Los Angeles Philharmonic Orchestra, le Concertgebouw ou encore l’Orchestre national de France. Il a collaboré avec des chefs aussi prestigieux que Herbert von Karajan, Pierre Boulez, Simon Rattle, Daniel Barenboim. Il dirige lui-même les plus grands ensembles comme le Philharmonia Orchestra London, le Royal Philharmonic Orchestra, le Salzburg Mozarteum Orchester.

 

Au cours de sa carrière, il enregistre une soixantaine de disques dans les labels les plus prestigieux comme Virgin, Erato et EMI.

 

Pianiste prodigieux, il a déjà réalisé l’exercice de l’intégrale avec les œuvres de Mendelssohn, de Schumann, avec les valses de Chopin et les sonates de Mozart.

 

Cliquez ici pour lire la biographie intégrale de Jean-Bernard Pommier

 
Jean-Bernard Pommier © Martinez

L’INTEGRALE EN 8 CONCERTS

 

 

Jean-Bernard Pommier a choisi de se plonger dans les sonates de Beethoven de manière très personnelle.

Loin de choisir l’ordre classique de la chronologie, il élabore chaque concert autour de trois grands axes : une œuvre de jeunesse, une œuvre de maturité et une œuvre de « grande maturité ».  Il s’agit chaque soir de faire corps avec la partition et son compositeur, en mettant en relief les différentes évolutions et les subtilités harmoniques d’une sonate à une autre.

 

 

  

 
Salle Gaveau © D.R.
 

PREMIER CYCLE, 2 ET 4 MARS 2015 

 

Le premier volet de la série de huit concerts aura lieu les 2 et 4 mars prochain. Il s’articule autour des trois axes évolutifs choisis par Jean-Bernard Pommier.

Le 2 mars, le concert débute avec la Sonate no. 1 en fa mineur (op. 2/1), que Beethoven compose à l’âge de 25 ans et qu’il dédie à son maître Haydn.

Suit la Sonate no. 18 en mi bémol majeur (op. 31/3) qui marque une étape importante dans la vie du compositeur puisqu’en 1802, la surdité dont il souffre progresse, l’incitant à se consacrer davantage à la composition et renonçant progressivement à la scène.

Enfin, la Sonate no. 29 en si bémol majeur, op. 106 « Hammerklavier », composée entre 1817 et 1819, conclue le concert avec ardeur : ce morceau de bravoure de cinquante minutes explore tout le potentiel de l’instrument mais aussi celui de l’interprète. Le véritable défi technique que représente cette sonate a été considéré par ses contemporains comme impossible à exécuter, remettant ainsi en question les capacités du compositeur à juger son œuvre. Près de deux siècles plus tard, Jean-Bernard Pommier relèvera le défi lancé par Beethoven…

 

Le concert du 4 mars est construit avec la même logique et sera l’occasion d’entendre :

La Sonate n°2 en la majeur, op. 2 qui est sans nuage, en forme d’éclat de rire.

La Sonate n°17 en ré mineur, op. 31/2, " La Tempête ", la plus connue de l’op. 31, notamment pour son intensité dramatique.

La Sonate n°10 en sol majeur, seconde sonate de l’op. 14 qui est drolatique à souhait.

La Sonate n°26 en mi bémol majeur, op. 81a " Les Adieux ", dédiée à son élève et ami l’Archiduc Rodolphe d’Autriche contraint de quitter Vienne occupée, en 1809.

 

Tarifs

CATÉGORIE 1 = 55 €

CATÉGORIE 2 = 35 € (samedi 11 avril) / 38 € 

CATÉGORIE 3 = 22 €

 

SALLE GAVEAU

45-47 rue La Boétie 75008 PARIS

01.49.53.05.07

 

Réservez vos places ici

 
 
agence Sequenza
Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 16:44
Troisième week-end musical 2015
Sous le haut patronage du ministre de la Défense

Eglise du Val-de-Grâce
1, place Alphonse Laveran, Paris Ve
RER Port-Royal ou Luxembourg • Bus 38, 83, 91

avec l’aide de la Direction centrale du service de santé des armées, de l'Ecole
du Val-de-Grâce, de la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du
ministère de la Défense, des Editions Le Chant du Monde, et la participation du
Musée du service de santé des armées, et de l'Aumônerie catholique de l'hôpital
d’instruction des armées du Val-de-Grâce

 

 

Samedi 28 février – 18h30 

entrée libre

 

Flûtes et broquelets
Mort de dom Pérignon, « père du champagne », en 1715

Bruno Schweyer, piano • Hervé Désarbre, orgue
Ensemble vocal La Chapelle-Musique du Val-de-Grâce, Etienne Ferchaud, direction

Daniel Arsand, écrivain en résidence, pour la saison 2015

 

Le Tourdion, chanson anonyme de la Renaissance, pour chœur a cappella

Jean Richafort (1480-1547) Trut avant il faut boire, pour chœur a cappella

Camille Saint-Saëns (1835-1921) Chanson à boire du vieux temps, pour voix et piano

Johann Strauss (1825-1899) Air du champagne, extrait de la Chauve-Souris, pour chœur et piano   

André Messager (1853-1929) Choeur du limon, extrait de François les bas bleus, pour choeur d'hommes et piano

Jacques Offenbach (1819-1880) Chanson des trois cousines, extraite de La Périchole, pour chœur et piano

Jacques Offenbach (1819-1880) Chanson des esprits de la bière et du vin, extraites des Contes d'Hoffman

Robert Planquette (1848-1903) Chanson du cidre, extrait des Cloches de Corneville, pour chœur et piano

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) Valse & Polka • Poursuite, pour piano et orgue

Georges Jacob (1877-1950) Vendanges – La ronde, pour orgue       

Hans Christian Lumbye (1810-1874) Champagne galop, pour chœur, piano et bouchons de champagne, arrangement de Bruno Schweyer, création

orgue Val de Grâce

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 07:56

Dimanche 29 Mars à 17 heures, dans l’amphithéâtre de la Reine Blanche à Melun, l'Orchestre symphonique de Melun, sous la direction de Frédéric Baudry, met la Musique française et ses plus illustres compositeurs à l'honneur pour un concert exceptionnel.


L'Arlesienne de Georges Bizet, véritable "machine à tubes" et Ma Mère L'Oye de Maurice Ravel, magnifique évocation de la poésie de l'enfance, sont deux des joyaux musicaux que notre pays ait donné au Monde. Ils encadreront deux œuvres descriptives aux couleurs éclatantes : tout d'abord La Havanaise de Camille Saint-Saëns, dans laquelle l'orchestre, fidèle à ses principes fondateurs, accompagnera la plus brillante élève violoniste de notre Conservatoire, Sarah Curtit.
La Création du Monde de Darius Milhaud  ensuite, superbe "retour aux sources de l'humanité" pour 17 instruments solistes dont le saxophone.
L'Orchestre Symphonique de Melun, pour sa 8ème saison, mêlera une fois de plus l'excellence, l'énergie et la joie d'offrir à son public des moments d'exception.

 

Renseignements : Espace Saint-Jean

(26 place Saint-Jean 77000 Melun)

au 01 64 52 10 95,

et sur www.action-culturelle-melun.fr

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 09:05

Paris 6ème

 

Eglise Saint-Sulpice

 

Dimanche 22 Février à 12 h

 

 

Yuka Ishimaru,

Grand Prix de Chartres 2010


-Introduction et fugue, Sonate n° 8 en mi mineur, J.G.Rheinberger
-Abendfriede op 156 n°10 (Pièces caractéristiques), J.G.Rheinberger
-Andante en fa majeur ”Choeur de Voix humaines”,
  L.J.A.Lefébure-Wély
-Prélude fugue et variation, C.Franck
-Fugue sur le thème du Carillon des heures de la Cathédrale de Soissons, M.Duruflé

 

orgue01.jpg

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 17:26

Un colloque original

les 27 et 28 mars 2015

« L’orgue en France

autour de la Révolution (1780-1825) »

Un colloque qui fera date pour son originalité se tiendra

prochainement à Paris et à Versailles.

 

Loin de souscrire à l’idée reçue selon laquelle la Révolution aurait immédiatement sonné le glas de toute une tradition musicale, organologique et stylistique, les initiateurs de ce colloque envisagent d’étudier sans a priori l’incidence de la tourmente révolutionnaire sur le paysage organistique français.

Une telle entreprise suppose que l’on se penche aussi bien sur les principaux facteurs du temps –François-Henri Clicquot (1732-1790), Pierre François Dallery (1764-1833) ou Louis Paul Dallery (1797-1875) – que sur l’évolution des ateliers et des techniques, sur les déplacements d’instruments d’un édifice à un autre, sur la liturgie catholique et les nouveaux cultes républicains, sur l’édition musicale et les répertoires, sur les conceptions idéologiques du rôle de l’orgue ou encore sur la carrière des organistes.

 

Ce colloque sera co-organisé par le Centre de musique baroque de Versailles (CESR – UMR 7323), l’Institut de recherche en musicologie (IReMus – UMR 8223), le à Paris et l’association Sauvegarde de l’Orgue de la Sorbonne (S.O.S.).

Comité scientifique : Hervé Audéon (IReMus), Xavier Bisaro (CESR), Rémy Campos (CMBV), Cécile Davy-Rigaux (IReMus), Pierre Dubois (Université de Tours, Sauvegarde de l’Orgue de la Sorbonne), Vincent Genvrin (Conservatoire de Dieppe) et Florence Gétreau (IReMus).

 

Dates, lieux et programme de ce colloque :


Vendredi 27 mars

au musée de la Musique à Paris

  • Présentation par Vincent Genvrin.
  • Communications sur la facture instrumentale par Quentin Blumendoeder, Emile Jobin, Jean-Marc Leblanc, François Ménissier, Roland Galtier, Daniel Piollet.
  • Présentation d’instruments du musée (pianos organisés, régale…) par Jean-Claude Battault, Hervé Audéon et Thierry Maniguet, démonstration par Aurélien Delage.

Samedi 28 mars

au Centre de musique baroque de Versailles.

  • Communications sur le répertoire, par Jean Duron, Hervé Odéon, Jean-Luc Perrot, Xavier Bisaro, François Sabatier, Sylvie Granger.

 

La participation à ce colloque se fera sur inscription. :
auprès de CMBV : jcharbey(AT)cmbv.com
et prochainement sur Facebook :

https://www.facebook.com/events/593372287431405/

Visiter également les sites :

http://orgue.sorbonne.free.fr
et
http://www.cmbv.fr/Recherche/Activites-scientifiques/Colloques-seminaires/Colloque-27-28-mars-2015-L-orgue-en-France-autour-de-la-Revolution-1780-1825

orgue sorbonne

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article