Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 18:24

Jean-Claude Casadesus, le père de l'Orchestre national de Lille, prend du recul en douceur

j-cl-casadesus.jpg

 

Jean-Claude Casadesus, directeur tout puissant de l'Orchestre national de Lille (ONL) qu'il a bâti depuis 40 ans, veut passer en douceur le relais à une autre génération afin d'assurer l'avenir de son grand oeuvre.

"J'aurai 80 ans en décembre 2015. Personne ne m'a cependant demandé de partir. Je suis en pleine forme, et dirige dans le monde entier. La maison est saine. La nouvelle salle de concert (inaugurée en 2013) a une acoustique merveilleuse", assure le chef d'orchestre dans un entretien à l'AFP.

Alors pourquoi devancer l'appel? "J'ai l'esprit de responsabilité. Je pense à la survie, à la pérennité" de l'ONL, répond-il.

La transition est déjà engagée, avec la mise en place progressive d'un nouvel organigramme.

Nommé au printemps, un directeur général, François Bou, 54 ans, revenu de Barcelone, où "il a remis sur pied l'orchestre à un moment difficile en Espagne", s'occupera de la gestion de l'ONL dès octobre.

"Dans une période aussi compliquée et incertaine, il fallait se tourner vers quelqu'un d'expérience, aux qualités avérées, et qui connaisse la maison et le Nord/Pas-de-Calais", assure Jean-Claude Casadesus, avec qui M. Bou a travaillé au début des années 2000.

L'autre poste à combler, c'est celui de directeur musical. Le processus est lancé: "Nous entendons des chefs d'orchestre et nous consultons les musiciens" de l'ONL "dans l'esprit de concertation qui y a toujours prévalu".

Il n'en dira pas plus pour l'instant sur les candidats.

-Le long chemin à la tête de l'ONL-

"100 ans, c'est passé si vite, comme dit ma maman", la comédienne Gisèle Casadesus, qui vient d'écrire sur le siècle qu'elle a vécu, observe-t-il avec le sourire. Mais, en moins de 40 années, quel long chemin parcouru à la tête de l'ONL!

A son arrivée en avril 1975 à Lille, la situation était nettement plus trouble et plus difficile qu'aujourd'hui, en dépit des risques actuels de réduction des subsides. La survie pure et simple de la formation était alors en jeu.

"Le ministre de la Culture de l'époque, Michel Guy, m'avait proposé, alors que j'étais directeur adjoint de l'orchestre philharmonique des Pays de Loire, de terminer le contrat d'un orchestre destiné à disparaître, celui de Lille. J'ai relevé le challenge", raconte-t-il.

"Les musiciens, désespérés, étaient en grève. Et l'ont continuée jusqu'au 16 juin 1975, deux mois jour pour jour après mon arrivée, quand ils ont accepté des concerts d'après-midi destinés aux enfants".

"On est alors parti de rien. Personne ne croyait en notre avenir. Avec l'appui du maire, Pierre Mauroy, nous avons pu convaincre les élus régionaux et l'Etat de porter le projet musical que je proposais: celui de faire accéder le plus grand nombre à la musique".

"De 33 à nos débuts, le nombre de musiciens, moi compris, est aujourd'hui de 100. Et nous nous sommes produits dans une trentaine de pays".

"Mauroy m'avait dit: +donne au Nord, il te le rendra+. La région a effectivement contribué pour une large part à mon accomplissement artistique et humain", dit-il.

L'aventure pour le célèbre chef d'orchestre ne s'arrête cependant pas là.

"Je ne coupe pas mes liens avec la région. Intermittent du spectacle, je suis payé au cachet depuis janvier 2014 et il est prévu qu'après l'arrivée de mon successeur, je serai reconnu comme "chef fondateur" et me produirai encore plusieurs fois par an avec l'ONL".

En attendant, il se rend avec l'ONL pour la quatrième fois en Chine, dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire de l'établissement de liens diplomatiques entre la Chine de Mao et la France de De Gaulle.

Au programme des trois concerts donnés du 19 au 21 septembre à Shanghai et deux villes du Jiangsu voisin, Changzhou et Yangzhou, la 1ère symphonie du compositeur français Henri Dutilleux, récemment disparu. Première oeuvre enregistrée par l'ONL -en 1978-, elle lui avait valu le Grand Prix de l'Académie Charles Cros.

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 15:45
abonnements
Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 15:12

Vu dans la revue DIAPASON :

L'Auditorium de Radio France ouvrira bien le 14 novembre, mais son orgue ne sera pas prêt cette saison

16/09/2014 - A la Une

Par Benoît Fauchet

Auditorium_ArchitectureStudio.jpg

 

Il n'y a pas que la Philharmonie de Paris dont le sort inquiète le petit milieu médiatico-musical parisien, à quelques encablures de son inauguration. L'Auditorium de Radio France — on ne dit plus "Grand auditorium", peut-être parce qu'on n'y compte "que" 1 462 places... — a également suscité, ces dernières semaines, quelques interrogations.

D'abord, il y a eu ce mail lapidaire envoyé au coeur de l'été par le service billetterie de la Maison ronde, annonçant aux spectateurs concernés l'annulation, sans raison explicite, de la série de concerts d'orgue 2014-2015 (six dates entre le 23 novembre et le 31 mai, sans compter cinq apparitions dans les programmes symphoniques ou vocaux). En outre, l'absence persistante d'informations sur le contenu du week-end d'inauguration de l'Auditorium les 14, 15 et 16 novembre, dont on ne sait rien sinon qu'il impliquera les quatre formations de Radio France (le Philharmonique, le National, le Choeur et la Maîtrise), a pu accroître les supputations autour d'un éventuel retard de chantier.

Interrogé mardi 16 septembre par Diapason, le directeur de la musique de Radio France, Jean-Pierre Rousseau, a mis fin aux spéculations. "L'Auditorium ouvrira bien le 14 novembre !", dit-il. "Quant au programme, il sera dévoilé très bientôt, pas forcément avec tous les détails, pour garder un effet de surprise".

"Ce que je peux dire c'est que le président de Radio France, Mathieu Gallet, s'est personnellement investi dans la programmation de ce week-end, et que l'idée est d'en faire une grande fête populaire classique, et pas que classique", poursuit le directeur de la musique, en ajoutant que cet événement "ne ressemblera pas à l'inauguration de la Philharmonie" —  à bon entendeur... On sait depuis hier que le Philhar' ne s'y produira pas sous la responsabilité de son directeur artistique durant dix-huit ans — période plutôt faste pour cet orchestre, si l'on en juge par ses créations, son répertoire, ses tournées, ses chefs permanents et invités. Eric Montalbetti a en effet annoncé sur sa page Facebook la fin de son contrat avec Radio France, après avoir constaté qu'il n'avait "pas (sa) place dans la nouvelle organisation de la direction de la musique".

Quant à l'orgue de quatre-vingt-trois jeux et plus de cinq mille tuyaux conçu à Barcelone par Gerhard Grenzing, il ne devrait pas sonner dans l'immédiat devant le public de l'Auditorium. Il "ne sera en effet pas prêt pour cette saison, et nous avons donc décidé avec les organistes qui ont travaillé sur le projet de repousser son inauguration à septembre 2015", nous précise Jean-Pierre Rousseau. Les amis de l'instrument-roi devront donc encore patienter quelques mois.

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 18:09

Samedi 4 Octobre

à 20 h 45

 

Collégiale Notre-Dame

de Melun

 

Concert Chant et Orgue

par

Pierre-Olivier Jacques

et Jean- Luc Thellin

 

Bach, Haendel, Mozart...

 

13 € et 10 €

 

Les Amis de l'Orgue de Melun

 

800px-Orguendmelun.jpg

Visite de l'église Notre-Dame de Melun : link

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 18:36

Numéro 25, septembre 2014

Euterpe n° 25, septembre 2014. Sommaire :  
Jacques Castérède. Réflexion sur l’homme et sa musique au travers de sa musique sacrée, Denise CLAISSE ; Philosophie et esthétique dans la musique de J. Castérède, Jacques CASTÉRÈDE ; Entretien avec Michaël Sebaoun, Philippe MALHAIRE ; Regard sur la polytonalité, Michaël SEBAOUN ; La sonate selon Valéry Arzoumanov (1/3), Anthony GIRARD ; Où va la musique ?, Louis-Noël BELAUBRE ; CD Francis Thomé, musique de chambre, Trio Thalberg, Mylène DUBIAU-FEUILLERAC
 
Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 07:37

Des manifestations auront lieu à l'occasion de l'inauguration des travaux de restauration du grand orgue de Notre-Dame de Paris.


Du concert inaugural , samedi 20 septembre

à 20 h 30

(Jean-Pierre Leguay, Philippe Levebvre,

Olivier Latry)

jusqu'au 7 octobre (avec J-P Leguay, O Latry, P Lefebvre, Y Castagnet, Virgile Monin et Johan Vexo) 


Pour consulter le programme cliquez ici

 

Notredameparis08.jpg

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 08:07

Dimanche 12 octobre

à 16 heures

 

Eglise Saint-Amand de Thomery

 

Récital Myriam Tannhof

titulaire des orgues de

Saint-Louis de Fontainebleau

myriam-tannhof.jpg 

Oeuvres de Bach, Brahms, Saint-Saëns,

Franck, Vierne

 

Les Amis de l'Orgue de Thomery

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 18:19
 

WEEK-END DE CLÔTURE :
« TAMBOURS BATTANTS »

En cette année de commémoration de la Première Guerre mondiale, nous avons choisi de nous souvenir de cet évènement à travers la musique, et plus particulièrement en évoquant les femmes musiciennes de la Grande Guerre.
Mais si les tambours annonçaient en ces temps-là les départs au combat, aujourd'hui ils font de la musique ! Ne manquez surtout pas les Percussions de Strasbourg, concert de clôture du festival !

 
SAMEDI 13 SEPTEMBRE


Karine Lethiec © Jeff Ropars

  • SCENE OUVERTE
  • AUX AMATEURS - 11H

Chœur

basque Kantaldea

Œuvres de J. URUNUELA, J. DOMINGUEZ, D. AZURZA, P. CASALS, WERNERT, P. SOROZABAL, D. OLAIZOLA, J. SANTESTEBAN, J. ESKURRA, J. BUSTO, J.URUNUELA, M. LABOA, X. LETE, ...
Voir la programmation détaillée


  • CONCERT DE 16H

ENSEMBLE CALLIOPEE
Karine Lethiec,

alto et direction artistique
Chiara Skerath,

soprano
Christophe Giovaninetti et Maud Lovett,

violons
Florent Audibert,

violoncelle
Frédéric Lagarde,

piano

• LES MUSICIENNES DANS

LA GRANDE GUERRE

Dirigé par Karine Lethiec, l'Ensemble Calliopée, qui est en résidence au Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, est associé pour toutes les commémorations de la Première Guerre mondiale. Autour de cinq figures emblématiques de femmes musiciennes, le programme va nous faire découvrir quelques-unes de ces grandes personnalités : de la muse Emma Bardac, la maîtresse de Fauré, à Marguerite Long, l'interprète endeuillée, de Nelly Martyl, la musicienne combattante, à Louise Durosoir, la mère de l’artiste soldat, à la créatrice foudroyée à 24 ans, Lili Boulanger.

G. Fauré, La Bonne Chanson pour soprano, quatuor à cordes et piano
M. Ravel, Tombeau de Couperin
I. Aboulker, Je t’aime, mélodie pour voix et piano
L. Durosoir, Aquarelles pour violon et piano, quintette pour piano et cordes
L. Boulanger, Pie Jesu pour soprano, quatuor à cordes et piano

 
DIMANCHE 14 SEPTEMBRE


Percussions de Strasbourg
© Charlotte Michaillard

  • SCENE OUVERTE
  • AUX AMATEURS - 11H

Ensemble

Paris de Vents
Fabrice Colas, direction
Tiago Nabuco de Moura et Clara Champagne,  

flûtes
Brigitte Midoux et Kodai Takeushi,

hautbois
Ludovic Medard, Philippe Dumonthier et Javier Romero,

clarinettes
Gilles Marbotte et Denis Courtieu,

bassons
Etienne Roussel et Pierre Grimaud,

cors

Œuvres de W. A. MOZART, L.V. BEETHOVEN,

L. DUBOIS, I. ALBENIZ, M. RAVEL, C. SAINT-SAENS...
Voir la programmation détaillée


  • CONCERT DE 16H

LES PERCUSSIONS

DE STRASBOURG
Olaf Tschoppe
Keiko Nakamura
Claude Ferrier
Bernard Lesage

Exceptionnels sont les ensembles dont la seule existence a suscité un répertoire riche et varié. C'est le cas des « Percussions de Strasbourg » qui sont devenues un nom, un label, celui de l’excellence française mariant l’innovation et la grâce. Depuis le premier concert en 1962 à aujourd’hui, on dénombre plus de 1 600 concerts donnés dans plus de 70 pays, et quelques 250 créations. Bien sûr, une nouvelle équipe de musiciens - ils sont six - a pris le relais mais l'esprit d'aventure est identique. Pour ce concert de clôture, les cœurs vont battre au rythme des battements de ceux de Maurice Ohana, Andrew Staniland, Steve Reich et John Cage.

Maurice Ohana, Quatre Etudes chorégraphiques
Andrew Staniland, Hex
Steve Reich, Drumming (1ère partie)
John Cage, Credo in us

 

CLASSIQUE AU VERT C’EST AUSSI :


© Jean-Baptiste Millot

  • Un festival « amateurs »

Durant tout l’été, le festival Classique au Vert ouvre aussi ses portes aux amateurs avec un véritable festival « off ». A l’instar des concerts sur la grande scène, la programmation de ce festival « off » propose 14 concerts réunissant des formations très variées sélectionnées par l’équipe de Classique au Vert. Vous aimez la musique de chambre, ou vous préférez les chœurs basques ? Cette scène est pour vous !


Z'animaux musiciens, le Flutiste © DR

  • Une galerie en plein air avec
  • une exposition et une installation

Les Z’animaux musiciens :

réalisée par le sculpteur Michel Audiard, cette exposition originale et acidulée allie mythologie et pop art à travers une trentaine de figures mi-homme mi-animal. Elle représente un orchestre mozartien bien particulier qui fera le plaisir des petits et grands.


© DR

Les Femmes dans la Grande Guerre :

réalisée par le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, cette exposition s’inscrit dans le cadre de la journée spéciale « Grande Guerre » proposée par Karine Lethiec et son ensemble Calliopée. Cette exposition très émouvante rend hommage à l’engagement, au travail des femmes et à leur contribution entre 1914 et 1918.

• EXCEPTIONNEL :

La malle multi-sensorielle

samedi 13 septembre à 14h
Dans le cadre de l’exposition des Femmes dans la Grande Guerre, un médiateur du musée viendra équipé d’une malle multi-sensorielle et proposera au public une approche ludique (objets à toucher, dispositifs sonores...) permettant de mieux s’approprier l’histoire de la Grande Guerre.


Bacason © DR

Les Jardins miniatures : 

proposée par la compagnie aKoustéa, cette installation sonore interactive allie sensation et musique. Après le jardin des sensations en 2012, Classique au Vert est heureux d’accueillir à nouveau la compagnie d’Alexandre Levy et invite tous les publics (à partir de 12 mois) à vivre une expérience intime et musicale en explorant ces quatre Jardins miniatures.

• EXCEPTIONNEL :

une performance d'Arthur Lévy, flûtiste, aura lieu les samedi 13 et dimanche 14 septembre à 12h à la Maison du Parc et du Bois.


© Jean-Baptiste Millot


© Jean-Baptiste Millot

  • Des rencontres inattendues

Les « avants concerts» : organisés en amont du concert de 16h, ces rencontres-conférences animées par des musicologues permettent au public de découvrir les œuvres du programme de chaque concert et leur offrent les clés pour une écoute plus approfondie.
Les samedis et dimanches à 14h (Patio – Pavillon 13)


Les « après concerts » : organisés à l’issue du concert, le public est invité à échanger avec les artistes autour d’une « causerie » et d’une séance de dédicace.
Les samedis et dimanches vers 17h30 (Patio – Pavillon 13)


Plus d'informations sur

les animations du festival

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 15:58

Communiqué de presse - Mardi 09 Septembre 2014

 

Concert d’ouverture de « la rentrée des orgues »

 

Samedi 13 septembre 2014 (20 heures 30) sera donné le premier concert du micro festival «  la rentrées des orgues » à Marcq en Baroeul en l’église Saint Paul (Rue Galiéni)

 

La rentrée des orgues est une première série de trois concerts autour de l’orgue restauré de l’église Saint Paul à Marcq en Baroeul. Cette première édition est initiée à l’occasion des 50 ans de la construction de l’église (1964-2014). Ces concerts illustrent trois approches de l’usage de cet instrument de musique : soliste, concertant et accompagnateur.

 

Pour ce premier concert se produiront :

L’orchestre à cordes Turbulences, sous la direction de Luc Bonnaillie ;

L’organiste Jean- François Pichon ;

Le timbalier Thomas Leroy.

Les notices biographiques des artistes :

http://rentreedesorgues.free.fr/lesartistes/index.html

Dans un programme consacré à Dvorak, Grieg et Poulenc

 

 

Toute la programmation sur  

http://rentreedesorgues.free.fr/


 Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Jean François Pichon,

Directeur artistique et musical

Promotion Voix et Choeurs 
21 rue de la Fraternité

59700 Marcq en Baroeu

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 18:06


Dimanche 21 Septembre


à 17 heures

 


Église St-Augustin,

Place St-Augustin,

Paris 8ème,

métros St-Lazare, St-Augustin

 


CONCERT

pour les JOURNÉES du PATRIMOINE


avec l'Ensemble des "Trompettes du Carrousel",

violon, alto, timbales et Orgue avec Didier Matry,

organiste titulaire,

 

Œuvres de Haendel, Lully, Matry ...


Le concert sera suivi d'une visite de la tribune.

 

Libre participation aux frais

 

augustin03

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article