Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 17:32

La préfecture de l'Oise, où est domiciliée l'association, interdit de concerts ses jeunes chanteurs en exigeant qu'ils soient désormais rémunérés.

«On nous considère comme une entreprise de spectacle, alors qu'on est avant tout une œuvre éducative», déplore Françoise Grobois, directrice de l'association des Petits Chanteurs à la croix de bois. Mercredi, le célèbre chœur a été «interdit de concert» par la préfecture de l'Oise (où se trouve le siège social de l'institution) qui exige désormais que les enfants soient rémunérés quand ils se produisent sur scène. «En 2000, cette dernière nous a demandé d'être titulaires d'une licence d'entrepreneur de spectacles et excluait alors toute idée de rémunération, mais elle a changé d'avis. Sous sa pression, la Drac d'Amiens, qui accorde les licences, ne l'a pas renouvelée sous prétexte qu'on ne payait pas les enfants, mais nous n'avons pas les moyens de les payer», explique Alain Babaud, vice-président de l'association.

«Quatre-vingt-dix pour cent du personnel se consacrent à l'enseignement du chant, de la technique musicale et à l'encadrement des enfants scolarisés et logés à la Fondation Eugène-Napoléon, dans le XIIe arrondissement de Paris», ajoute Françoise Grobois. Mercredi soir, les quatre-vingt-six Petits Chanteurs à la croix de bois ont manifesté devant l'église de Saint-Vincent-de-Paul, à Paris, où ils devaient chanter au profit des jeunes en difficulté. Parallèlement, l'institution a lancé un appel à l'aide à Éric Woerth, ministre du Budget, et à Axel Poniatowski, député du Val-d'Oise, afin de pouvoir «poursuivre une œuvre plus que centenaire, qui appartient au patrimoine de la France et participe à son rayonnement dans le monde. En décembre 2008, nous avons donné un concert à l'Opéra national de Pékin», rappelle Françoise Grobois.

«On nous coupe les vivres !»  

Aujourd'hui, la tournée, prévue à partir du 13 mai en province, en Italie et en Suisse, a été suspendue. L'association vit des concerts payants pour les adultes, mais gratuits pour les moins de­ 15 ans. Les parents des Petits Chanteurs, en outre, participent au coût de l'internat.

«Ils sont les premiers à ne pas vouloir qu'on paie leurs gamins, signale Alain Barbaud. Sans concert, nous ne pouvons plus vivre, sans disques non plus, mais dans une moindre part. Nous n'avons pas de structure financière solide, l'argent rentre et sort. Sans tournée, on nous coupe les vivres et on nous tue !»


Le site des Petits Chanteurs à la Croix de Bois :
http://www.lespetitschanteursalacroixdebois.com/accueil-pub

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article

commentaires