Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 11:45

Longtemps attendus, parfois entrevus au coin d'une parution, parfois entendus mis en musique par leur auteur (Poème de la main op.29, Aube op.46, Écho op.60...) , les poèmes de Jean Guillou sont enfin disponibles ! Le Visiteur, avec un frontispice original du grand graveur Erik Desmazières, est paru chez Christophe Chomant, éditeur, imprimeur et façonnier à Rouen.
A retrouver sur commande dans toutes les librairies, sur le site d'AUGURE (http://www.jean-guillou.org/actualites-livres.html) ou auprès de l'éditeur, sur sa boutique en ligne (http://chr-chomant-editeur.42stores.com/product/Jean-Guillou-Le-Visiteur-Poemes).

Au silence agresseur des songes non éclos répond
Le chant secret de vos farouches dilections.
Voici :
Vous serez la lutte et le désir
Vous serez laconisme et emphase
L’allusion et le cri
L’alluvion et l’embrun
Oiseau de gratitude et de grief
Vos ailes au repos porteront
Des caresses la courbe, des prophètes la fièvre.

Organiste, compositeur, improvisateur, concepteur d’orgues révolutionnaires, Jean Guillou est réputé pour son art si personnel et pour son singulier univers sonore. Ses interprétations comme ses compositions sont marquées par la puissance d’une articulation où les thèmes, les voix, les instruments, les jeux de l’orgue, les timbres se confrontent et se construisent en multiples dialogues. L’écriture poétique de Jean Guillou relève de cette même essence dramatique. Dans ses poèmes, les mots s’opposent, s’entrechoquent, engendrent de violentes déflagrations sonores pour s’unir, d’un vers à l’autre, en d’énigmatiques échos. Au gré de rapprochements inattendus, au gré d’insolites frictions naissent des étincelles de sens nouveaux… Volontiers hermétique, comme pour protéger cette quête si intime, souvent érotique, admirateur inassouvi de la Femme, Jean Guillou se saisit du lecteur et le guide aux confins d’un verbe « avide et phonophore ».

 Jean Guillou

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Michel Saincierge
commenter cet article

commentaires