Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • Le blog de la musique classique et de l'orgue
  • : Bienvenue sur mon blog ! Vous trouverez ici tout ce qui est en rapport avec la musique classique en général et avec l'orgue en particulier.Bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
  • Contact

Profil

  • Jean-Michel Saincierge

Recherche

13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 14:07

Photo-003.jpg

Le site du Syndicat Professionnel

des Artistes Musiciens des Cultes :

http://snpamc.over-blog.com/

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 17:48

Cathédrale St. Etienne de Meaux (77)
Auditions aux grandes orgues de la Cathédrale
par Domenico SEVERIN, organiste titulaire
avec la participation de
Dominique CAGNARD, Récitant

http://domenicoseverin.perso.sfr.fr/

Dimanche 23 Mai 2010 à 15h30

Miroirs : Paroles et Musique

Domenico Severin
Oratorio pour Récitant et Grand Orgue
«Christ Lumière du Monde»
Textes bibliques et musique composée sur des thèmes grégoriens
-------
Improvisations aux Grandes Orgues
d’après des textes

Lecteur, Auteur : Dominique Cagnard
Orgue : Domenico Severin

Prochaines Auditions

Dimanche 27 Juin 2010 à 16h

Orgue à quatre mains et Orgue solo
Quatre mains
Félix Mendelssohn : Ouverture du «Songe d’une nuit d’été»
Solo
Jean Langlais : Suite Brève
Louis Vierne : Etoile du soir
Quatre mains
Wolfgang Amadeus Mozart : Sonate en ré majeur, KV 123
Orgue à quatre mains : Hélène Le Cointre-Severin & Domenico Severin
Orgue seul : Hélène Le Cointre-Severin

 

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 17:21

Deux concerts à Melun (77)

Ludwig_van_Beethoven_Symphonie--2C_4-C3-A8me_mouvement-5113.gif

Vendredi 4 Juin à 21 h 

Gymnase Pierre Lespiat

-CARMINA BURANA de Carl Orff

-DANSES POLOVTSIENNES de Borodine

Chorale Marc-Antoine Charpentier

chef de chœur Jean Martin

Orchestre symphonique du

Conservatoire de Musique de Melun

direction Frédéric Baudry

 

Samedi 12 Juin à 21 h

Eglise Notre-Dame

 -CANTATES SACREES de Lotti et Durante

-LES AMOURS DES POETES d’Edgar Cosma

Chorale Syrinx direction Pierre Adam

Au piano Etienne Goepp

 

Location : Espace Saint-Jean 01 64 52 10 95

Renseignements :

www.ville-melun.fr

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 17:49

LONS-LE-SAUNIER (AFP)

 

Rouget de Lisle:

il y a 250 ans naissait

l'auteur de la Marseillaise

Un chant, la Marseillaise, un homme, Rouget de Lisle : indissociable de son oeuvre, l'auteur de l'hymne national, dont les 250 ans de la naissance seront célébrés le 10 mai, reste omniprésent à Lons-le-Saunier, sa ville natale du Jura.

Sur une place du centre-ville, trône une statue magistrale de Claude Joseph Rouget de Lisle, réalisée en 1882 par Bartholdi, sculpteur de la statue de la Liberté de New-York.

"Rouget de Lisle, c'est l'enfant du pays. On en est fiers", déclare Dominique Brunet, responsable des actions touristiques de Lons-le-Saunier qui a pour habitude de rendre hommage chaque année à l'auteur de la Marseillaise, né il y a 250 ans, le 10 mai 1760.

Une rue et un collège portent son nom, une avenue est baptisée +la Marseillaise+ et la médaille d'honneur de la ville est frappée à son effigie. Les citoyens se sont appropriés le personnage, donnant son nom à un gâteau et à une bière locale.

A l'aube de la déclaration de guerre de la France à l'Autriche (20 avril 1792), le capitaine du génie de la garnison de Strasbourg, Claude Joseph Rouget de Lisle, compose le +Chant de guerre pour l'Armée du Rhin+.

Ce chant de ralliement sera rebaptisé +la Marseillaise+ par les Parisiens qui assistent à l'arrivée du bataillon des Marseillais dans la capitale, chantant à pleins poumons : "Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé...".

De gloire, le militaire n'en tira presque pas. "C'est tout le paradoxe : Rouget de Lisle a composé un titre mondialement connu, qui lui échappe très vite et dont il ne tire aucun bénéfice", raconte M. Brunet.

Dans sa maison natale à Lons-le-Saunier un musée lui est consacré. Son sabre de capitaine, son archer de violon, des portraits et des sculptures le représentant à différents âges, ainsi que certains de ses manuscrits et même une +Marseillaise+ traduite en arabe sont exposés.

Tous les ans, près de 3.000 personnes visitent le Musée Rouget de Lisle, dont beaucoup d'étrangers.

"Mon plus beau souvenir est celui d'une cantatrice, d'un chef d'orchestre et d'une équipe de télévision japonaise venus tourner un reportage sur la Marseillaise. Quand je leur ai ouvert la porte du musée, ils se sont tous les cinq mis à chanter la Marseillaise, en français dans le texte", s'émeut M. Brunet.

"C'est un chant qui dépasse les frontières et symbolise la liberté", ajoute-t-il.

En 1981, la municipalité a fait une offre "déjà conséquente pour acquérir le manuscrit original du +Chant de guerre pour l'armée du Rhin+", sans toutefois pouvoir suivre les enchères emportées par l'auteur d'une toute autre Marseillaise... Serge Gainsbourg.

D'après M. Brunet, "Rouget de Lisle n'est rien sans la Marseillaise, devenue officiellement hymne national le 14 juillet 1879. Pour lui rendre un vrai hommage, il ne faut pas le séparer de son oeuvre".

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 11:12

12.jpg

 

Un film trouvé sur YouTube retraçant la vie de Chopin

à Varsovie avant son arrivée en France :

http://www.youtube.com/watch?v=s2_coVXj9bI&translated=1

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 18:31

250px-Antonio_Vivaldi.jpg

PARIS, 7 mai 2010 (AFP)  
C'est une aventure discographique un peu folle par temps de crise, qui jette une lumière neuve sur un compositeur populaire et pourtant méconnu: l'enregistrement des 450 oeuvres issues de la bibliothèque personnelle d'Antonio Vivaldi (1678-1741), conservée à Turin (Italie).
        Le projet a été lancé par le petit label Opus 111, racheté en 2000 par la maison de disques indépendante Naïve, qui compte achever en 2015 cette "Edition Vivaldi" riche d'une centaine de parutions.
        Si tout va bien, l'éditeur français aura ainsi enregistré la vaste collection de manuscrits de Vivaldi conservée à la Bibliothèque nationale universitaire de Turin, soit quelque 450 oeuvres, dont la majorité n'ont pas été entendues depuis le XVIIIe siècle.
        Ces pièces émanent de la bibliothèque que le compositeur vénitien avait chez lui au moment de sa mort, à Vienne. La collection a ensuite voyagé de Venise à Gênes et jusqu'au Piémont.
        La Bibliothèque de Turin a finalement acquis la vingtaine de volumes vers 1930. Mais il a fallu attendre les années 1980 pour que des musicologues approfondissent l'étude de ce fonds musical.
        Pourquoi tant d'attente ? "Il y a eu la guerre. Et Stravinsky, qui a dit bien légèrement que "Vivaldi n'a pas écrit 500 concertos, mais le même concerto 500 fois"....
        Le musicologue Alberto Basso a catalogué tout ça. Mais une question le taraudait: qu'est-ce qu'on pourrait faire pour porter cette musique à la lumière ? Alors il a eu l'idée géniale de l'enregistrer.
        La collection turinoise est le plus important fonds Vivaldi au monde, devant ceux de Manchester (Grande-Bretagne) ou Dresde (Allemagne), et regroupe "80 à 90%" de la musique du "prêtre roux". Loin de cantonner le compositeur des "Quatre saisons" à son immense production instrumentale, elle dévoile tout un continent inconnu, notamment vocal, à travers quinze opéras complets et de nombreuses pièces de musique sacrée.

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 17:48

 

 

 EGLISE SAINT-MARTIN D'AMILLY (Loiret)

Dimanche 16 mai – 18h

Quatuor Atlantis

Patrick Bismuth, violon

Hélène Houzel, violon

Jacques Maillard, alto

David Simpson, violoncelle

 

Programme : la naissance du quatuor à cordes de Purcell (1659 – 1695) à Haydn (1732 – 1809 )

 

Utopie semblable à la merveilleuse Cité mythique décrite par Sir Francis Bacon, les quatre virtuoses  du quatuor Atlantis explorent un monde sonore perdu : le quatuor classique sur instruments originaux.
Leurs itinéraires très divers se rejoignent dans ce travail avec le même esprit d'authenticité, d'invention et d'originalité. Leur démarche musicale repose sur plusieurs principes dont les plus importants sont le respect des articulations originales pour redonner le naturel et la légèreté à l’ornementation avec lequel le compositeur avait pu l'improviser, l’’utilisation des instruments montés tels qu'en leur temps: les coups d'archets ou articulations d'origine, les cordes en boyau…

Patrick Bismuth, Hélène Houzel au violon, Jacques Maillard, alto et David Simpson au violoncelle

ont donc pris parti pour l'alliance entre Ies caractéristiques stylistiques de l'écriture et le respect de la tradition - de la sensibilité musicale d'une époque très riche qui a vu coexister Beethoven et K.P.E Bach.

Pour Amilly, le 16 mai à 18h, le quatuor remonte à l’origine de la formation avec un siècle de musique de Purcell à Haydn en passant par Scarlatti, Galuppi, Sammartini et Boccherini.

Un moment de grâce au son des archets à savourer sans limite en l’église Saint Martin d’Amilly…

Ø  Renseignements et réservations :

A l’Espace Jean Vilar Tél. : 02.38.85.81.96.

Au Service culturel l’AME: Tél : 02.38.95.02.15

Plein tarif : 15 € - Tarif réduit et groupe (selon conditions) : 10 € - Tarif enfant : 4 €

Gratuit pour les élèves de l’école de musique et de danse d’Amilly

culture@amilly45.fr

Service : culturel

( : 02.38.28.76.68

2 : 02.38.28.76.65

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 16:34
 
 

Prochains Dimanches Musicaux

de La Madeleine à Paris

Venez nombreux en l'église

de La Madeleine assister

aux Dimanches Musicaux !

Nous vous offrons tous les mois

un récital d'orgue le 2ème dimanche

(ce mois-ci consacré aux diverses

facettes de la musique

des XXe et XXIe siècles

pour orgue, donné par

Pascale Rouet-Nollemans)

et un concert avec choeur et orchestre

"Un Requiem Allemand" de

Johannes Brahms

dans une version pour choeur et orgue).

Une programmation originale

à découvrir

dans un magnifique cadre !

 
 
09 mai 2010 16h00

Récital d'orgue par

Pascale Rouet-Nollemans

(Charleville-Mézières)
G. Finzi - J. Pichard - C. Marchand

-T. Pallesco - B. Bartok

Programme :

Graciane Finzi - Architecture (2007)
Jacques Pichard - Trois pièces pour l'office de Pentecôte (2009)
Christophe Marchand - Orchesographie I & III (2009)
Jacques Pichard - Canzone
Thierry Pallesco - Rhapsodie
Belà Bàrtok - Danses roumaines

(transcription pour orgue de P. Rouet)

Concert présenté par François-Henri Houbart

 

 

23 mai 2010 16h00

Choeur Vox Amicorum -

Kathedraalkoor Hasselt -

Anna Carbonera, soprano -

Romain Dayez, basse -

Gavin Roberts, orgue -

Ludo Claesen, direction -

Programme :

J. Brahms - Requiem Allemand

Concert présenté par François-Henri Houbart

Retrouvez tous les concerts des dimanches musicaux de La Madeleine
Eglise Sainte-Marie-Madeleine
Place de La Madeleine
75 008 PARIS
Métro : Ligne 8 Ligne 12 Ligne 14
 
Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 15:45

Message reçu ce jour :

 

Bonjour,

nous sommes heureux de vous convier au concert

'Sur les traces de Saint Jacques

et de Saint Martial'

 - Chant grégorien,

tropes set poésies

liturgiques en Aquitaine

du XIIe siècle -

que nous ferons

le dimanche 30 MAI 2010 à 18h00 en l'église des Billettes à Paris.

Cette année, nous nous consacrerons à la rencontre de deux univers: celui de Saint Martial - de  - Limoges via Cluny et de Saint - Jacques - de - Compostelle,
de laquelle naquit le Codex Calixtinus, en cheminant au travers des manuscrits de Gaillac et de Moissac.

Vous trouverez tous les renseignements complémentaires sur le home de notre blog:
www.voxinrama.com,

ainsi que nos derniers enregistrements et quelques notions sur les répertoires que nous interprétons.

Dans la joie de vous y retrouver.

Bien cordialement,

Frédéric Rantières

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 18:34

250px-DomingoJ1.jpg

 

PARIS, 3 mai 2010 (AFP)
    
    Le Châtelet a dévoilé lundi sa saison 2010-2011, qui sonnera le retour du ténor espagnol Placido Domingo et du chef d'orchestre russe Valery Gergiev, et fera une nouvelle fois une large place au théâtre musical façon Broadway (le "musical").
        La première scène de la ville de Paris honorera son histoire en ouvrant sa saison, la cinquième de Jean-Luc Choplin, avec "Show Boat" de Jerome Kern et Oscar Hammerstein II, un "musical" présenté ici même dès 1929 sous le titre "Mississipi".
        Pour les fêtes, le Châtelet affichera "My Fair Lady" de Frederic Loewe d'après "Pygmalion" de George Bernard Shaw. Après le succès de "A Little Night Music" cette saison, le maître du "musical" Stephen Sondheim sera de nouveau à l'honneur au printemps avec "Sweeney Todd", porté à l'écran par Tim Burton.
        En janvier, un fidèle de la maison, le chef baroque Jean-Christophe Spinosi, continuera (après "Norma") d'oeuvrer dans le champ du bel canto avec un "Barbier de Séville" de Rossini venu du Teatro Real de Madrid dans la production de l'Espagnol Emilio Sagi.
        Valery Gergiev viendra en novembre avec ses forces (orchestre, choeur et ballet) du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg pour donner en première française deux ouvrages du compositeur russe contemporain Rodion Chédrine, le ballet "Le Petit Cheval bossu" et l'opéra "Le Vagabond ensorcelé".
        Un autre Russe, le plasticien Oleg Kulik, qui avait présenté en 2008 d'étonnantes "Vêpres de la vierge" de Monteverdi, s'illustrera de nouveau dans le domaine de l'oratorio mis en scène avec "Le Messie" de Haendel dans la version de Mozart (en mars).
        Enfin, en juin, le Châtelet accueillera la création française d'"Il Postino" du Mexicain Daniel Catan d'après le film de Michael Radford. Placido Domingo, le Cyrano d'Alfano sur la même scène en 2009, tiendra le rôle de Pablo Neruda dans cette coproduction entre l'Opéra de Los Angeles, qu'il dirige, le Theater an der Wien (Vienne) et le Châtelet.

 Hier maison d'opéra, le Châtelet, qui a orienté sa programmation vers des formes plus populaires depuis 2006, attire chaque saison quelque 300.000 spectateurs (public renouvelé à 70% depuis quatre ans), pour un budget de 26 millions d'euros, dont plus de 17 apportés par la ville.

 

Repost 0
Published by Jean-Michel
commenter cet article